9 conseils pour réduire l'impact environnemental de vos impressions

Passez au vert !

Cela fait un moment que nous publions des actualités sur le thème de l’impression, il est temps de vous proposer de faire une synthèse des bonnes pratiques pour imprimer le plus respectueusement possible de l’environnement sous forme de 9 conseils.

1. Ne pas imprimer : C’est une évidence, mais qui mérite toujours d’être rappelée. Evitez autant que possible d’imprimer. L’une des alternatives les plus intéressantes à l’impression est l’enregistrement au format PDF à l’aide d’une imprimante virtuelle (par exemple PDF creator)

2. Imprimer en recto-verso : La production de papier est très polluante. L’une des mesures les plus efficaces pour réduire la consommation de celui-ci est d’imprimer en recto-verso. Effet immédiat : vous divisez quasiment par 2 la consommation de papier.
La quasi-totalité des imprimantes actuelles proposent cette fonctionnalité en standard. Au mieux, l’imprimante dispose d’un module pour retourner la feuille automatiquement, au pire, le pilote de l’imprimante prend en charge la fonction recto-verso et vous demandera de retourner manuellement les feuilles.

3. Utiliser la fonction réduction : Même objectif que pour le recto-verso : réduire la consommation de papier. Utilisez la fonction de réduction autant que possible.
Par exemple dans le cas d’une présentation Powerpoint ou d’un support de cours, le contenu étant souvent écrit en très gros, vous pouvez facilement imprimer 2 ou 4 diapositives par page sans perdre en confort de lecture.

4. Supprimer les éléments inutiles (pub, images) avant l’impression : Les documents que l’on imprime contiennent souvent des élements inutiles à imprimer. Le cas le plus flagrant est celui d’une page web, qui contient des pubs et des éléments de l’interface du site, tout à fait inutiles si vous souhaitez juste imprimer le contenu d’un article. Il existe des applications (Lire notre article "3 applications pour réduire vos impressions") qui vous permettent de "nettoyer" en toute simplicité le document que vous souhaitez imprimer.Le potentiel de d’économie peut être très important, un de nos lecteurs a pu diviser par 6 le nombre de page imprimées sur l’un de nos articles !

5. Acheter du papier recyclé : 42% du bois exploité commercialement sert à fabriquer du papier et 17% du bois utilisé provient encore des forêts vierges (Cf le livre vert d’Osiatis). Il est donc largement préférable d’imprimer sur du papier recyclé. les labels Blue Angel et APUR vous garantissent que le papier est effectivement recyclé. GreenPeace propose aussi un annuaire des distributeurs qui proposent du papier recyclé et certifié FSC. A télécharger au format PDF. Nous approfondirons ce point dans un prochain article.

6. Imprimer en mode brouillon : Avec un prix au litre situé entre 800€ et 2500€, l’encre des imprimantes est beaucoup plus chère que du très bon vin (par exemple un Chateau Cheval Blanc 2000) ! D’un point de vue écologique, la production d’encre pollue et le contenant (la cartouche), principalement en plastique, pèse plus lourd que le contenu (l’encre). Pire, les cartouches sont en plus sur-emballées (films, sachet et pièces plastiques, et emballage de présentation en plastique ou en carton). Cerise sur le gâteau, les imprimantes vous poussent à remplacer une cartouche à moitié vide
Bref, pour l’environnement et votre porte monnaie, vous avez tout intérêt à réduire la consommation d’encre !

Pour y parvenir, le geste le plus simple consiste à sélectionner le mode « brouillon » avant d’imprimer votre document. La qualité d’impression est très largement suffisante pour lire. Autre possibilité, mais probablement moins efficace, vous pouvez adopter une police d’écriture plus économe en encre comme l’Eco-Font qui annonce jusqu’à 20% d’économie.

7. Recharger les cartouches ou acheter des cartouches recyclées : 190 millions de cartouches et toners sont consommés chaque année en Europe, soit l’équivalent de 60 000 tonnes de déchets . Pour réduire cette masse de déchets, on peut commencer par réutiliser les cartouches vides, et ensuite les recycler (comme le fait déjà HP).
La recharge manuelle des cartouches d’encre n’est pas forcément une tâche aisée et les constructeurs n’encouragent vraiment pas ce genre de pratique. Néanmoins, certains acteurs savent faire et vous proposent à la vente des cartouches rechargées.

8. Débrancher son imprimante : Eteindre son imprimante à l’aide du bouton d’allumage présent sur le capot ne suffit pas ! Une imprimante consomme parfois autant éteinte qu’en fonctionnement (!), en témoigne ce test avec une HP 3880. Enfin, selon l’ecosimulateur proposé par Lexmark (qui se base sur une ACV), le Wifi a un impact important sur la consommation d’énergie des imprimantes qui en disposent.

9. Préférer le laser au jet d’encre : En l’absence d’Analyse de Cycle de Vie (ACV) entre la technologie jet d’encre et le laser, ce point est sujet à caution. Néanmoins, dans le cadre d’un usage occasionnel (usage typique d’un particulier), on peut noter qu’une fois la cartouche d’une imprimante jet d’encre entamée, l’encre a tendance à sécher, ce qui contraint l’utilisateur à la remplacer prématurément. Concernant l’imprimante laser, même si le toner est beaucoup plus volumineux, le nombre de pages imprimées est sans commune mesure avec les imprimantes jet d’encre. Enfin Xerox a récemment annoncé une technologie permettant de réduire l’impact evironnemental de l’encre de 90% … à suivre.

  

Vous avez d’autres idées, des suggestions ? N’hésitez pas à nous les proposer en commentaires.


Commentaires

Bonjour :)

J’utilise chez moi une vieille imprimante (une HP deskjet 930c) qui ne fait qu’imprimer (pas de scanner, pas de port pour carte mémoire, pas de wifi, juste l’impression) et je me demandais si au niveau de la consommation électrique des progrès avaient été réalisés pour les imprimantes?

Est-ce que ma vieille imprimante consomme toujours moins qu’une imprimante récente qui ne fait qu’imprimer aussi?

Et au niveau des cartouches, elle n’en a que 2 (couleurs et noir). Serait-il préférable d’en acheter une nouvelle qui ait des cartouches séparées pour les couleurs? Globalement est-ce plus écologique?

Merci :)

ethan (non vérifié) le 24/06/2009

@ethan : les nouvelles imprimantes sont, pour certaines, conforment Energy Star (elles consomment donc moins d’énergie que les générations précédentes). Et les acteurs de l’impression font des efforts. voir par exemple : http://www.greenit.fr/tag/impression

Mais dans tous les cas, la principale pollution reste la production des consommables (papier, toner, etc.). Il faut par exemple 10 fois plus d’énergie pour produire une feuille de papier que pour imprimer. Et les pollutions liées à la fabrication de cette feuille de papier sont très importantes.

Le geste le plus efficace reste… de ne pas imprimer.

admin le 24/06/2009

@ethan : j’ai cliqué un peu vite… si on analyse le cycle de vie de ton imprimante, les phases de fabrication, de commercialisation (dont le transport) et de recyclage (dont le transport) de ton importantes sont très polluantes. Mieux vaut donc que tu conserves ton imprimante et que tu limites au maximum les impressions. En recourant par exemple aux logiciels et services en ligne tels que Green Print présentés par Fred Lohier. Acheter une nouvelle imprimante serait intéressant d’un point de vue financier, mais d’un point de vue écologique.

admin le 24/06/2009

D’accord, merci pour ces conseils :)

Donc je vais garder mon imprimante jusqu’à ce qu’elle rende l’âme. De manière générale, je n’imprime pas beaucoup et j’ai pris l’habitude d’imprimer autant que possible sur les deux faces des feuilles de papier.

ethan (non vérifié) le 24/06/2009

On pourrait aussi peut-être rajouter :

- Imprimer en noir et blanc autant que possible

- réutiliser le papier imprimé en tant que brouillon

- trier et recycler le papier non réutilisable

Anonyme (non vérifié) le 24/06/2009

- Recycler son imprimante ! Il y a une multitudes de points de récupération des équipements informatiques pour les particuliers, notamment à Paris, et dans la plupart des grandes villes de France. Certains fabricants ont également des programmes pour leurs partenaires entreprises.

- Le recto-verso = réutiliser le papier brouillon

- Acheter une imprimante en matériaux recyclés. Aucune imprimante n’est totalement exempte de matières toxiques mais certains fabricants font des efforts en intégrant des matériaux recyclés pour des petits prix.

- Alternative à “débrancher son imprimante” pour les utilisateurs fréquents: mettre le mode veille

- Et effectivement: bien choisir son imprimante en fonction de ses besoins qualitatifs et quantitatifs

En quoi imprimer en noir et blanc peut réduire l’impact sur l’environnement ? Je ne suis pas sur qu’une encre noire ou blanche soit composée de davantages de substances toxiques que les encres de couleurs.

Anonyme (non vérifié) le 25/06/2009

Canon a une bonne longueur d’avance concernant son programme de recyclage des cartouches usagées.
http://www.canon.fr/About_Us/About_Canon/Environmental_Activities/Cartri…

Il faut savoir que leur effort est le même dans le milieu de l’imprimerie, en tant que professionnels nous avons investi dans une presse numérique de leur marque car il financent un programme du WWF.

imprimerie villière 74 (non vérifié) le 25/06/2009

Bonne synthèse !
‘Anonyme’ a également de bonnes remarques.

Concernant les écolabels sur le papier, on peut aussi citer ceux du FSC et du PEFC

L’intérêt écologique du papier recyclé n’est pas si trivial que cela si l’on prend en compte le chlore utilisé pour le re-blanchir, les émissions de CO2 induites par la chaîne logistique de retraitement (à comparer avec celles de la filière classique), …
Je serais curieux de voir une étude détaillée sur le sujet.

Benjamin Tincq (non vérifié) le 27/06/2009

juste une petite idée supplémentaire, que j’ai mis en place dans ma boite, réduire au maximum les marges, ca augmente l’espace d’utilisation du papier, ce qui devient non négligeable sur de grandes quantités

fred (non vérifié) le 29/06/2009

@Benjamin : FSC est effectivement un bon ecolabel pour le papier, surtout le papier recyclé certifié FSC.
Pour le PEFC je suis plus réservé, c’est un écolabel avant tout créé par les industriels du bois européens pour contrer FSC qui lui a été co-créé par des industriels et des ONG.

concernant l’intérêt écologique du papier recyclé versus le papier “de 1ère pression”, j’ai trouvé cet article en anglais provenant de l’ONG les amis de la terre qui fait un point très détaillé et très sourcé sur ce sujet : http://www.foe.co.uk/resource/briefings/paper_recycling.html

Effectivement, d’après ce que j’en ai compris, il en ressort que ce n’est pas évident. Mais globalement, le papier recyclé a un impact plus faible sur l’environnement que le papier “1ère pression” et dans la plupart des cas, il était préférable de valoriser les déchets papier en le recyclant qu’en l’incinérant.

FLohier le 29/06/2009

@Anonyme “En quoi imprimer en noir et blanc peut réduire l’impact sur l’environnement ? Je ne suis pas sur qu’une encre noire ou blanche soit composée de d’avantages de substances toxiques que les encres de couleurs.”

je n’ai pas trouvé d’études sur ce point, mais on peut déjà noter qu’imprimer en noir et blanc ne vide qu’une seule cartouche, tandis qu’imprimer en couleur implique forcément de vider plusieurs cartouches (noir + une ou plusieurs couleurs), compte tenu du sur-emballage des cartouches, c’est un premier élément en faveur du noir et blanc.

FLohier le 29/06/2009

Bonjour,
Je partage avec vous une solution qui peut s’avérer très importante pour réduire l’impression, l’ancre l’energie …etc
Souvent au bureau on avait tendance à imprimer nos centaines de fax. Axiatel.com agit dans l’optique de la protection de l’environnement et de l’économie du papier avec son service de ‘fax par mail’ et un partenariat passé avec Planète Urgence pour l’opération 1 euro = 1 arbre.
Plus d’informations sur www.axiatel.com

Axiatel (non vérifié) le 30/06/2009

[...] 9 conseils pour réduire votre impact environnemental lors de vos impressions [...]

TOUT ALLANT VERT: Le blog » Revue de presse écolo: (non vérifié) le 12/07/2009

Pour ce qui est de la technologie à choisir, j’ai récemment trouvé une technologie assez impressionnante, que ce soit en terme de gain financier qu’écologique:

La technologie Gelsprinter de Ricoh. Les imprimantes consommeraient 13 fois moins que des imprimantes laser. En plus, les rendement des cartouches (qui coûtent en moyenne 45€) s’établissent aux alentoir de 1000 pages par cartouches (cartouches couleurs sont séparées).

Plus d’infos ici:

http://encre-et-imprimante.fr/encre-gel-ricoh

Pierre l'encreur (non vérifié) le 15/07/2009

[...] d’imprimer. Et, si vous devez absolument imprimer, utilisez des consommables recyclés : papier et encre. Vous pouvez aussi réduire votre volume d’impression grâce à des [...]

Acteurs › [en cours] Les 10 gestes essentiels du (non vérifié) le 23/10/2009

Merci pour ces conseils simples qui, s’ils étaient appliqués par tout le monde, aurait beaucoup d’effets…

Sys enr Panneaux Solaires (non vérifié) le 11/01/2010

Bjr,

Je travaille au sein d’une entreprise de plus de 5000 personnes et la configuration de notre parc d’imprimantes ne nous permet pas d’imprimer en mode brouillon. Je souhaite faire remonter cela mais je dois factualiser pour que cela ait de l’impact.

Ma question : Pour des imprimantes laser, quelle est en moyenne et en % l’économie d’encre réalisée en imprimant en mode brouillon qu’en mode standard?
Y a-t-il d’autres sources d’économie significatives? (energie, etc)

Merci de citer vos sources svp.
Bonne journée.

Ronan1084 (non vérifié) le 13/03/2010

@Ronan1084 : j’ai différentes études disponibles. Merci de me contacter directement sur http://www.greenit.fr/contact ou [info][greenit][fr]

admin le 13/03/2010

faire recycler le papier par un ESAT cela fait faire des économies à l’entreprise en réduisant la taxe AGEFIPH et c’est un geste eco responsable

cathy (non vérifié) le 14/02/2011

Bonjour

Y a t il une couleur plus ecolo que les autres pour les ecritures de mails pro destiné à etre imprimé par des copieurs laser?

Anonyme (non vérifié) le 28/08/2014

@Anonyme : L’idéal, c’est de ne pas imprimer vos e-mails… Ensuite, tout dépend du type d’encre que vous utilisez. Si vous avez la possibilité d’utiliser des encres végétales, je pense que toutes les couleurs se valent plus ou moins. Sinon, l’oeil humain lit mieux le noir.

admin le 28/08/2014

Bonsoir,

Je trouve cet article très intéressant !
Actuellement, l’ère du numérique est clairement présent et nous ne pouvons ignorer le fait qu’imprimer est une action très souvent utilisée, alors nous nous devons de trouver la solution pour réduire l’impact de nos impréssions sur l’environnement.
Votre article est intéressant, avec votre accord je pense faire un lien vers votre site pour que mes lecteurs puissent le lire !

Bonne continuation à vous
 Cordialement.

Alice (non vérifié) le 13/01/2016

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.