Catégorie : Logiciels

x171 : la croissance du poids de nos logiciels

Selon notre étude, le couple Windows 10 et Office 2019 nécessite 171 fois plus de mémoire vive (RAM) que Windows 98 et Office 97.

Pourtant, en 20 ans, nos usages n’ont pas changé. Nous continuons à écrire les mêmes textes et courriels, faire des additions et des multiplications, préparer des présentations qui sont pratiquement identiques aux contenus que nous produisions il y a 20 ans. Et nous ne le faisons pas 171 fois plus vite qu’il y a 20 ans.

Le principal déclencheur de l’obsolescence prématurée du matériel

Cette croissance ininterrompue de la gourmandise des logiciels est le principale déclencheur de l’obsolescence prématurée de nos appareils numériques : nous ne les changeons pas parce qu’ils ne fonctionnent plus, mais parce qu’ils rament !

Le fait est tellement avéré que nous avons forgée une nouvelle expression en 2014 – l’obsolescence logicielle – pour désigner ce phénomène. L’obsolescence logicielle recoupe aussi d’autres mécanismes, liés notamment aux mises à jour.

Que peut-on faire ?

En tant qu’utilisateur, on peut facilement ralentir ce processus pour allonger la durée de vie de nos équipements : il suffit de retarder le plus possible l’installation de nouvelles versions de logiciels.

On arrête donc d’installer les mises à jour évolutives sans réfléchir. Mais on continue, bien entendu, à installer les mises à jour de sécurité et les correctifs.

Retrouvez tous les chiffres et concepts clés du numérique responsable dans le livre « Sobriété numérique : les clés pour agir ».

Sources : GreenIT.fr

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In