Catégorie : Matériel

Nouveau Macbook Air : abandon partiel du monobloc

Apple commercialisera bientôt un nouveau modèle de Macbook Air, version 2018. Selon le site MacRumors qui a obtenu le « Guide de mise en service » de ce nouveau modèle, ce dernier dispose d’une batterie classique qui peut être changée plus facilement que sur les anciens modèles. Un véritable progrès même s’il s’agit juste d’un retour en arrière.

Le touchpad peut lui aussi être remplacé indépendamment du clavier, tout comme le lecteur d’empreinte digitale. L’abandon du monobloc sur ce modèle est une bonne nouvelle pour l’environnement et les consommateurs qui, en toute logique, devraient pouvoir faire changer la batterie de leur nouveau Macbook Air plus rapidement et à un moindre prix.

Monobloc : un gâchis environnemental

Tous les modèles précédents de Macbook et Macbook Pro avec écrans Retina commercialisés depuis 2012 sont conçus en monobloc. La batterie forme un seul bloc avec le clavier et le touchpad auxquels elle est collée. Il faut donc changer le clavier et le touchpad en plus de la batterie, même s’ils fonctionnent encore parfaitement.

Un gâchis environnemental qui rend le changement de batterie d’autant plus coûteux. Des ONG comme Les Amis de terre dénoncent cette pratique depuis des années. En 2018, compte tenu des enjeux environnementaux actuels, l’utilisateur devrait pouvoir changer sa batterie lui-même. Point barre.

La puce T2 en embuscade

En parallèle de cette nouvelle plutôt positive, Apple a confirmé au média américain The Verge que la puce T2 qui équipe ce Macbook Air bloquera certaines réparations si elles ne sont pas effectuées avec des composants certifiés et / ou par des réparateurs agréés (notre article). La puce T2 est un coprocesseur qui intègre de nombreuses fonctionnalités, dont la capacité de bloquer un équipement Apple lors du redémarrage qui suit le changement d’un composant matériel, si ce dernier n’est pas conforme aux attentes d’Apple.

On imagine aisément que ce dispositif apporte plus de sécurité aux clients d’Apple. Mais il handicape aussi les réparateurs indépendants et les particuliers qui souhaiteraient effectuer eux-même la réparation et / ou utiliser des composants génériques, souvent bien moins chers.

 

Merci à Vincent Courboulay et Stéphane Bordage pour l’alerte.

Source : GreenIT.fr et https://www.macrumors.com/2018/11/07/2018-macbook-air-battery-individually-replaceable/

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In