Catégorie : Bonnes Pratiques

Quels usages à l’heure de la transition numérique ?

Les modèles d’affaires de l’internet « moderne » reposent désormais sur des applications mobiles (4G) hébergées dans le cloud et qui s’exécutent sur des terminaux à durée de vie courte.

Or, comme nous l’avons vu dans les deux premières parties de cet article :

Bien que très pratique en terme d’usage, ce modèle – accès à un service cloud en 4G depuis son smartphone – est une aberration du point de vue environnemental. C’est un condensé du pire.

Il est donc temps de (re)poser une question de fond : souhaitons-nous vraiment adopter aujourd’hui des comportements numériques pour augmenter notre confort tout en sachant que les conséquences de ce confort sont délétères pour l’avenir de nos enfants ?

Les questions qui fâchent

C’est une question qui fâche. C’est sûr. Mais est-il raisonnable de regarder une vidéo Youtube en HD dans le métro ou dans le TGV quand on sait que cela nécessite la puissance informatique de la NASA il y a 20 ans ?

Avons-nous réellement besoin de stocker les photos de nos enfants sur des serveurs à l’autre bout de la planète ? De les partager avec le monde entier ? Dans une définition tellement élevée qu’elle permettrait d’imprimer la photo en 4 x 3 mètres ?

Cela fait-il sens de télécharger 150 fois par an notre morceau de musique préféré (streaming) alors que nous pourrions le stocker sur notre disque dur ?

Sachant que 90 % de la bande passante internet française est utilisée pour transporter de la vidéo, pourquoi regarder la TV via ADSL alors qu’il existe déjà la TNT HD ? Bien que moins pratique, le support physique (DVD, BlueRay, etc.) n’est-il pas une solution acceptable compte tenu de sa performance environnementale (en comparaison avec la VOD 4G et DSL) ?

Une question de raison et d’usage plus que de technique

C’est en répondant à ces questions tout en adressant nos frustrations d’utilisateurs trop gâtés que nous trouverons des modèles d’avenir acceptables pour tous et notamment pour nos enfants. Alors, cette rentrée, vous l’envisagez comment ?

Sources :
https://www.cesc.kth.se/polopoly_fs/1.648200!/KTH%20CESC%20May%202016.pdf
http://energy.anu.edu.au/files/Tucker%20Seminar.pdf

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In