Catégorie : Bonnes Pratiques

Autoroute A14 : les covoitureurs dénombrés automatiquement

Pour répondre aux enjeux de la Loi de transition énergétique visant à favoriser la mobilité durable et notamment le covoiturage, les groupes sanef et NEC expérimentent, pour la première fois en Europe, un système de détection automatique des passagers au péage de Montesson sur l’A14. D’une durée de 3 mois, le test a lieu d’octobre à décembre 2015. Il vise à optimiser les performances du système.

Mis au point par NEC, le dispositif In-Car Passengers Detection (IPD) est constitué d’une caméra installée sur un point d’observation sur l’infrastructure routière. Associé à la caméra, un système avancé d’analyse d’images détermine automatiquement le nombre de personnes à bord d’un véhicule.

Compter les passagers pour favoriser les véhicules remplis

La mesure du taux d’occupation des véhicules en temps réel permet d’envisager de nombreuses applications dans le cadre d’une politique de mobilité durable :

  • donner accès à des voies de péage et des parkings dédiés au covoiturage sur l’autoroute ;
  • de donner accès à des voies dédiées covoitureurs, taxis et bus aux abords ou dans les grandes agglomérations ;
  • en cas de forte pollution, de permettre aux véhicules avec plusieurs passagers de circuler.

Notre analyse : Comme nous le répétons depuis près de 10 ans sur GreenIT.fr, la clé pour réduire les émissions de gaz à effet de serre associées aux transports de voyageurs est d’abord de remplir les voitures existantes. On compte en effet, 1,27 passager par trajet alors que la majorité des véhicules possède 5 places. Le covoiturage est donc une clé incontournable. Dans ce cadre, ce type de dispositif technique est très intéressant car il permet de favoriser les comportements vertueux.

Source : GreenIT.fr et communiqué

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In