Catégorie : Logiciels

Quel air respirez-vous ?

Si vous êtes asthmatique et que vous habitez dans une ville où la qualité de l’air laisse à désirer, seule l’anticipation des pics de pollution vous permet d’éviter les urgences de l’hôpital le plus proche. L’air des grandes agglomérations est en effet chargé de dizaines de polluants.

Il existe 5 indices en France pour mesurer cette pollution :

  • SO2 (1 à 10) : Dioxyde de soufre, gaz libéré par l’industrie et la combustion du pétrole, charbon, gaz naturel
  • O3 (1 à 10) : Ozone, issu de la réaction des rayons UV du soleil avec certains gaz de l’industrie
  • NO2 (1 à 10) : Dioxyde d’azote, gaz fortement toxique émis par les moteurs Diesel
  • PM10 : Particules en suspension, générées par le chauffage au bois, la combustion de l’essence, et les centrales thermiques
  • ATMO (1 à 10) : Il s’agit de la valeur la plus grande des 4 autres indices, donnant ainsi un aperçu rapide de la qualité de l’air

Heureusement, des applications mobiles vous alertent en temps réel et, surtout, vous permettent d’anticiper la dégradation de la qualité de l’air. Grâce à ces alertes, vous pouvez éviter de vous déplacer, ou privilégier le covoiturage et / ou les transports en commun pour limiter le pic de pollution. Evidemment, c’est encore mieux de le faire toute l’année ! Voici donc une sélection des applications mobiles les plus utiles.

AirParif
airparif-bandeau.jpg
Réservée au parisien(ne)s, l’application Airparif fournit quotidiennement l’indice de pollution de l’agglomération parisienne et de chaque ville d’Ile-de-France pour hier, aujourd’hui et demain. Un système de géolocalisation fournit l’indice de pollution de la ville dans laquelle vous vous situez. Les cartes journalières représentent les prévisions d’indices de pollution en tout point de l’Ile-de-France, avec une carte globale et une carte pour chacun des trois polluants : le dioxyde d’azote (NO2), l’ozone (O3) et les particules PM10. L’indice utilisé (indice européen Citeair) est constitué d’un chiffre, variant de 0 à plus de 100, d’un qualificatif, de très faible à très élevé, et d’une couleur, du vert au rouge. Cette application vous permet également d’être informé en temps réel, par notification Push, des prévisions d’épisodes de pollution en Ile-de-France.

  • Alerte : oui
  • Couverture : île de France
  • Site web mobile : http://www.airparif.asso.fr/minisite#
  • iOS : https://itunes.apple.com/fr/app/airparif/id591627989?mt=8
  • Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.asso.airparif.mobile&feature=search_result#?t=W251bGwsMSwyLDEsImZyLmFzc28uYWlycGFyaWYubW9iaWxlIl0
  • Site web : www.airparif.asso.fr
  • Prix : gratuit

L’Assistant Air
qualite_air-maaf.jpg
Mise à disposition gratuitement par la MAAF, cet un outil simple regroupe des fonctionnalités pratiques pour mieux vous informer sur la qualité de l’air :
– Consultation de l’indice de qualité de l’air des régions et villes de France
– Questions/réponses pour vous informer sur l’indice Atmo, sa composition, sa mesure
– Possibilité d’enregistrer des villes en favoris et d’activer des alertes pour recevoir une notification lorsque l’indice Atmo dépasse le seuil de 7
– Consultation des prévisions météo jusqu’à 3 jours.

Air Quality Now
airquality-europe-bandeau.jpg
Avec l’application Qualité de l’air, vous pourrez suivre au jour le jour la qualité de l’air mesurée dans la station la plus proche de chez vous. Relevés directement depuis les observatoires officiels régionaux, les indices correspondent à la quantité de polluants que vous respirez. Cette application mobile a été développée dans le cadre d’un projet financé par la Commission Européenne.

ObsAIRve
observair.jpg
Financé par la Commission Européenne, le projet ObsAIRve couvre l’ensemble du territoire européen à l’aide de 6 000 stations de surveillance au sol, combinées à des données satellitaires. Le service propose également des prévisions pour les jours à venir. La qualité de l’air est évaluée grâce à une échelle de couleurs simples, de très faible à très élevée. L’application donne des informations en temps réel, qui aident les asthmatiques et les personnes souffrant de maladies chroniques à planifier leurs activités quotidiennes.

A suivre, un article sur la pollution de l’air par les particules de toner des imprimantes laser et les moyens de s’en protéger. Etes-vous intéressé(e) ?

Source : GreenIT.fr

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé le sujet de l'écoconception logicielle en 2009 avec Frédéric Lohier (on parle plutôt de conception responsable de service numérique en 2016) . Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets et anime le Club Green IT

Site web - Twitter - Facebook - Linked In