Catégorie : Logiciels

Green Patterns : IBM démontre un effet de levier de 100 !

2011 commence dans quelques heures. L’occasion de prendre de bonne résolutions et d’arrêter de coder avec nos pieds !

Il y a quelques mois, lors de la « Society for Industrial and Applied Mathematics conference », les chercheurs d’IBM ont démontré qu’ils étaient capables de lire 9 To de données et de les valider en moins de 20 minutes en consommant seulement 700 kWh.

Selon IBM, c’est 100 fois plus rapide que les meilleurs algorithmes actuels et cela représente 1% de l’énergie actuellement dépensée pour la même opération.

Autrement dit, en faisant un effort pour améliorer l’algorithmie des logiciels existants, nous pouvons multiplier leur performance et diviser leur consommation électrique par des facteurs 10 !

C’est un point crucial car les économies d’énergie du système d’information et l’allongement de la durée de vie des matériels passent inévitablement par l’optimisation de la couche logicielle et par une meilleure gouvernance des données et des applications.

Nous vous démontrions récemment qu’il faut 70 fois plus de mémoire vive pour écrire le même texte qu’il y a 12 ans !

Cette inflation est-elle justifiée ? Non : car nous n’écrivons pas plus vite nos textes ou nos courriers électroniques avec Windows 7 qu’avec Windows 2000. Et je doute fort que l’effet « glossy » introduit par Windows Vista et ses multiples alertes augmentent la productivité des salariés. Bien au contraire.

Cette situation n’est ni économique, ni respectueuse de l’environnement. Pour mener une politique Green IT efficace, la DSI doit inverser le rapport de force avec ses fournisseurs. Nombre d’entre-elles l’ont déjà fait en refusant de migrer vers Windows Vista. Ainsi, elles ont allongé le cycle de vie de leurs postes de travail de 1 à 2 ans en attendant Windows 7. C’est un excellent début !

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In