Catégorie : Acteurs

Noël high-tech : la check-list pour acheter « vert »

Il ne vous reste plus que quelques jours pour faire vos courses de Noël. Pour vous aider à acheter responsable, je vous propose une liste de 17 cadeaux high tech « verts ». Si vous n’y trouvez pas votre bonheur, voici les critères à prendre en compte pour ne pas acheter n’importe quoi.

 

1) Les éco-labels
logo.ecolable.Epeat.thumbnail.jpg
Pour vous simplifier la vie, le premier critère à prendre en compte est l’éco-labelisation du matériel. S’il y avait un seul écolabels à retenir c’est EPEAT. Choississez du matériel EPEAT Gold. Cet éco-label vous assure que le matériel consomme peu d’énergie et a été éco-conçu (moins de substances toxiques, etc.).

Si le matériel n’est pas certifié EPEAT, vérifiez qu’il consomme peu d’énergie. Il doit pour cela afficher le logo Energy Star 4.0 ou, au minimum 80 Plus. Ce dernier garantit que l’appareil possède une alimentation électrique correcte. En dehors de la consommation électrique, une certification Greenguard est un plus. Elle garantit l’absence de 2000 substances toxiques.

Si cette démarche est trop compliquée pour vous, sélectionnez une marque à l’aide du Guide pour une high-tech responsable de Greenpeace. La 10ème édition vient de paraitre. 9 entreprises sur 18 ont obtenu la moyenne : Nokia, Samsung, Toshiba, FSC, LGE, Motorola, Panasonic, Sony-Ericsson et Sony.

 

2) Le respect des êtres humains
Fair Computer
Si le sort de votre prochain vous intéresse, vous pouvez aussi consulter le site de l’association Fair Computer. Au delà de l’environnement, cette association s’intéresse aux conditions de production des appareils électroniques. L’association a notamment demandé aux cinq marques qui vendent le plus d’ordinateurs sur le marché suisse (Dell, HP, Acer, Apple, Fujistu Siemens) d’adopter une politique de responsabilité sociale, sur toute la chaîne de production. Un complément intéressant aux éco-labels et au guide de Greenpeace.

 

 

3) La fin de vie
logo recyclage informatique
En fin de vie, un matériel informatique prend deux chemins différents : la remise en état qui lui offre une seconde vie sur le marché de l’occasion ou le recyclage. Etant donné l’énergie grise nécessaire à la production d’un matériel électronique, le reconditionnement est de loin le geste plus écologique. Et ce d’autant plus que la plupart des écrans plats ne sont pas recyclables.

Pour trouver un point de collecte, consulter notre annuaire ou notre sélections de sites.

Si vous n’êtes pas convaincu par l’utilité de ce geste, prenez 2 minutes pour regarder cette vidéo et lire ce texte. Sur les 180 millions de PC qui seront remplacés en 2008, 20% – soit 35 millions – seront tout simplement jetés dans la nature.Or, ces produits sont parmi les plus toxiques (pour l’être humain) que nous fabriquons. Il faut absolument les recycler.

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In