Enfin un écolabel pour les téléphones !

Ecolabel - TCO - TCO Certified Smartphones 1.0 - couverture

Reprenant le leadership qu’il avait un peu perdu ces dernières années, l’organisme TCO propose à la relecture, pour commentaire jusqu’au 30 avril, le draft de son écolabel destiné aux smartphones : TCO Certified Smartphones 1.0.

Ce dernier poursuit deux objectifs :
1. proposer aux consommateurs et aux acheteurs professionnels un moyen d’identifier simplement les smartphones qui intègrent les principes du développement durable tout au long de leur cycle de vie,
2. permettre aux fabricants de se différentier par le respect des principes du développement durable à l’aide d’un écolabel vérifié.

TCO considère qu’un smartphone est « un équipement électronique utilisé pour des communications longue distance via un réseau cellulaire de stations de base radio, plus connues sous le nom de stations de base radio. L’équipement est prévu pour des usages d’informatique portable et de communications en situation de mobilité ». TCO complète sa définition pour inclure les tablettes connectées en 3G / 4G : « Un smartphone doit aussi inclure des fonctionnalités d’informatique portable et sans-fil (connectée) conçues en première intention pour un usage sur batteries et comprenant un écran tactile ». La taille de l’écran doit être comprise entre 3 et 6 pouces.

Le premier écolabel pour smartphone
Avant de vous présenter plus en détail les différents critères techniques retenus, rappelons qu’il n’existe pour l’instant aucun écolabel destiné aux téléphones et autres smartphones. EPEAT couvre les ordinateurs, les écrans, et les imprimantes. Blue Angel couvre les imprimantes. TCO couvre la plupart des équipements avec une différentiation sur les écran, les ordinateurs portables, les équipements de vidéo-projection, et désormais les téléphones / smartphones. Ce nouvel écolabel n’entre donc pas en concurrence avec un écolabel existant. C’est donc une réelle avancée.

Parmi les critères techniques spécifiques : batterie amovible
Pour les connaisseurs, TCO Certified Smartphones 1.0 reprend le critères d’évaluation des ordinateurs (car un smartphone est un ordinateur) auxquels ils ajoutent des critères spécifiques à cette catégorie d’équipements, notamment :
- pas de nickel dans la surface en contact avec le corps de l’utilisateur,
- le smartphone doit être vendu avec une oreillette,
- utilisation la plus faible possible de phthalates,
- présence de beryllium interdite (cancérigène de catégorie 1)
- la batterie ne doit pas contenir de plomb, cadmium ou mercure,
- la batterie est facilement remplaçable par l’utilisateur (pas de batterie « soudée »),
- qualité de l’image (??)

L’impact sanitaire des ondes électromagnétiques éludé
La question de la nocivité des ondes électromagnétiques n’étant pas officiellement tranchée, cette première version de l’écolabel exige uniquement le respect de la réglementation (Europe, Asie, Amérique), ainsi que la présence d’un écouteur comme mentionné plus haut. Des critères plus restrictifs seront inclus dès que la dangerosité des ondes électromagnétiques sera officiellement démontrée.

Vous pouvez faire part de vos remarques à TCO jusqu’au 30 avril 2013 en contactant Niclas Rydell directement par e-mail. N’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire de cet article !

Source : tcodevelopment.com et GreenIT.fr


Commentaires

Un article intéressant sur le TCO

i.d & l (non vérifié) le 24/05/2013

Une excellente nouvelle, en espérant que ce genre de truc se démocratise de plus en plus ! http://smartphonelowcost.fr/

Smartphone_low_cost (non vérifié) le 07/07/2014

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.