Directive Ecodesign : les européens méritent mieux

Logo - European Commission

Le 28 février dernier, la Commission Européenne a fixé les nouveaux objectifs pour 2014 de la directive Ecodesign (baptisée anciennement EuP et ErP). Cette directive vise a réduire les consommations d’énergie lors de la fabrication et de l’usage d’appareils, notamment les Equipements Electriques et Electroniques (EEE) de catégorie 3 (ordinateurs, téléphones, etc.) dont la consommation électrique ne cesse d’augmenter alors que celles des produits blancs (réfrigérateurs, etc.) baisse continuellement depuis quelques années.

Selon la Commission Européenne, le potentiel d’économies est énorme, de l’ordre de 15 TWh par an d’ici 2020, l’équivalent de la dépense électrique annuelle de 9 millions d’européen(ne)s, soit près de 6 millions de tonnes d’équivalent CO2. Comme l’indiquait les porteurs de la campagne Coolproducts/a> avant le vote, les objectifs proposés pour 2014 étaient ceux de la version 5.2 d’Energy Star que la plupart des équipements atteignent déjà.

Des exigences durcies pour les équipements grand public
Heureusement, les députés européens ont pris en compte une partie des demandes des ONG. La consommation maximum des équipements a été réduite de 15 à 20 % et celle des cartes graphiques de 10 % par rapport aux objectifs initiaux. Ce qui rend quasiment obligatoire l’atteinte des objectifs de l’éco-label Energy Star 6.0 for Computers qui sera disponible cet été. C’est une bonne nouvelle pour le marché des particuliers sur lequel les fabricants font peu d’effort en matière de sobriété énergétique. En revanche, cela ne changera rien pour les entreprises qui exigent déjà toutes l’éco-label Energy Star depuis des années.

Les porteurs de la campagne Coolproducts font remarquer que les objectifs en terme de consommation électrique lors de la veille auraient pu être durcis. Tous les fabricants sont en effet désormais capables de proposer une veille « 0-watt » moyennant un surcoût de quelques euros à la fabrication.

L’énergie grise oubliée
Comme nous ne cessons de le rappeler depuis près de 10 ans sur GreenIT.fr, la principale dépense d’énergie a lieu lors de la fabrication des équipements. Il faut en effet utiliser entre 10 et 30 ans son ordinateur pour consommer autant d’énergie que lors de sa fabrication. La seule façon de réduire significativement la consommation électrique totale sur le cycle de vie complet (énergie grise) est donc d’inciter tous les acteurs de la chaîne de valeur au reconditionnement des équipements. Malheureusement, sous la pression du lobby des fabricants, la directive élude totalement cette question ainsi que celle des substances chimiques toxiques (PVC, métaux lourds, etc.).

Sources : GreenIT.fr, http://coolproducts.eu/blog/press-release-europe-to-vote-on-computer-ene…, http://coolproducts.eu/blog/computer-vote-some-results-in, http://ec.europa.eu/enterprise/policies/sustainable-business/documents/e…, http://www.coolproducts.eu/resources/documents/FINAL—-DRAFT-Regulation_sent-to-Regul-Comm_16012013.pdf


Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.