Comment connaître l’autonomie des vélos électriques ?

VAE - Véhicule à Assistance Electrique - logiciel eVelo

Dans les grandes agglomérations, nos modes de transport individuels vont connaître une transition vers des véhicules légers et à motorisation électrique. Par exemple, les vélos à assistance électrique (VAE) émergent comme une solution pertinente dans le cadre des trajets urbains ou péri-urbains.

Cependant, un frein important au développement de ce nouveau mode de transport est l’autonomie. Elle varie d’un vélo à l’autre. D’où la peur des utilisateur de tomber en panne et de devoir pédaler de long kilomètres sans assistance.

La solution pourrait venir du simulateur d’autonomie pour vélo électrique proposé par le site www.montveloelectrique.fr. Son algorithme prend en compte de nombreux paramètres (poids du cycliste et du vélo, puissance du cycliste et du moteur, rendement des moteurs en fonction de la vitesse, pente, dénivelé, distance, caractéristiques de la batterie) pour prédire précisément la consommation électrique d’un trajet, en pourcentage de charge de batterie.

Il est ainsi possible d’effectuer un trajet donné sans avoir peur de tomber en panne de batterie ou d’adopter un comportement adapté pour éviter celle-ci. En calculant l’autonomie réelle des vélos électriques, le logiciel permet d’exploiter tout le potentiel du vélo électrique en augmentant son rayon d’action.

En pratique, l’utilisateur doit indiquer son poids, le modèle de véhicule électrique qu’il utilise et son trajet via une carte Google Maps. Le simulateur permet alors de visualiser l’évolution de la décharge de la batterie au cour du trajet. Un mode « expert » permet de modifier de nombreux paramètres pour des résultats encore plus précis.

A la base, ce simulateur a été développé pour comparer différents kits pour vélos électriques. Mais il propose aussi d’évaluer d’autres véhicules : “vélos”, “e-scooters” et “e-voitures”. Il est donc possible de comparer la consommation énergétique (watt-heures) et le temps de trajet de différents modes de transports pour son propre trajet. Il permet également une comparaison de la consommation électrique des déplacements avec celle des appareils électriques du quotidien (ordinateur, chauffe eau). L’analyse de ses dépenses énergétiques est une étape indispensable pour s’impliquer à l’échelle individuelle dans des plans d’action de développement durable pertinents.


Commentaires

Cet outil de simulation est très bien. cela permet de se faire une idée de ce qu’un vélo électrique peut apporter.

Mais les kit proposé par ce marchant ne sont pas des kits de “vélo à assistance électrique”.
Par défaut, ce commerçant propose des kit transformant un vélo standard en cyclomoteur.

Pour circuler avec un tel vélo il faut donc :
- avoir un permis catégorie AM
- disposer d’une assurance pour cyclomoteur
- utiliser un casque homologué moto

Pour rester dans la catégorie “vélo à assistance électrique” et ne pas avoir les obligations des cyclomoteurs, il faut acheter les options des kits.
Cela fait porter la responsabilité de la conformité de la lois au client.

Personnellement je ne suis pas sur que les acheteurs prennent la peine de vérifier que les kits vendus soient conformes à la réglementation.

En cas d’accident, un utilisateur de vélo “non conforme” pourrait se retrouver sans assurance pour l’utilisation d’un vélo non conforme.

Je pense que la vente de tels kits n’est pas une bonne chose pour le développement des vélo électriques.

Il faudrait que seul les kits restant dans la réglementation soient commercialisés. Que les options non utilisable sur voie publique ne soient pas vendues et que les options indispensables soient incluse dans les kits de base.

Olivier P (non vérifié) le 28/01/2013

Super article, cependant, je ne sais pas si les KIIT soient la meilleure solution.. il faut voir la véracité des tests d’autonomie.

François (non vérifié) le 22/07/2013

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.