66 % des français prêts à réparer leur ordinateur

Crucial - Inforgraphie - ordinateur et environnement

Alors que la vague du Do IT Yourself (DIY) et du self-repair se répand en France, notamment suite à la prise de conscience de l’absurdité de l’obsolescence programmée, le spécialiste de la vente en ligne de mémoire vive Crucial publie un sondage* édifiant sur les français, leur ordinateur, et sa fin de vie.

Pour une moitié de la population, le remplacement survient lorsque les performances de l’ordinateur commencent à s’essouffler (47 %). Mais pour la majorité des français (53 %), le marketing des fabricants portent ses fruits : 36 % souhaitent s’offrir le dernier modèle et 17 % considèrent que « la durée maximale pendant laquelle un ordinateur peut fonctionner est de 3 ans ». Dans les faits, un ordinateur portable fonctionne plus de 10 ans et un ordinateur de bureau plus de 15 ans.

Les français prêts à allonger la durée de vie de leurs équipements…
Paradoxalement, même si le consumérisme prédomine, 86 % des français pensent en même temps qu’il est préférable pour l’environnement de faire réparer leur ordinateur ou de lui ajouter un module de mémoire plutôt que de le remplacer. Et 66% des personnes interrogées pourraient repousser l’achat de nouveau matériel informatique si elles pouvaient rendre leur matériel actuel plus rapide et plus performant.

… pourvu que les fabricants leur facilitent la vie
Mais pour les 89 % de français qui utilisent leur ordinateur quotidiennement (1 heure ou plus), la réparation ou la mise à jour du matériel doit être rapide : moins d’une journée pour 51 % des sondés et moins d’une semaine pour 33 %. L’enquête ne les interroge pas sur le facteur prix, mais d’autres sondages montrent que cette réparation ou cette mise à jour doit, en plus d’être rapide, être peu onéreuse.

Malheureusement, seulement 26 % des français estiment que les fabricants produisent des machines de plus en plus fiables et performantes en faveur de la protection de l’environnement. Quant à la facilité de mise à jour matérielle, nous ne cessons de dénoncer, sur GreenIT.fr, les nouveaux design des fabricants qui empêchent les utilisateurs de changer leur batterie, et / ou leur disque dur, et / ou d’ajouter de la mémoire vive.

* étude de l’Institut Ipsos réalisée pour Crucial.fr auprès d’un échantillon de 803 personnes représentatif de la population française possédant un ordinateur entre le 26 octobre et le 1er novembre 2012.

Source : crucial.fr


Commentaires

L’enquête ne les interroge pas sur le facteur prix, mais d’autres sondages montrent que cette réparation ou cette mise à jour doit, en plus d’être rapide, être peu onéreuse.”

Même si “86 % des français pensent […] qu’il est préférable pour l’environnement de faire réparer leur ordinateur”, c’est évidemment le montant du devis de l’opération qui va les ramener à leur “réalité”. Ce sondage occulte une dimension plus que structurante !

Pour un ordinateur comme pour beaucoup d’autres équipements, les prestations de réparation sont, comme par hasard, très souvent tarifées de sorte qu’il vaut mieux changer que réparer, c’est souvent l’intérêt même de la boutique qui, dès lors qu’elle vend aussi du matériel neuf, n’a pas vraiment d’intérêt à encourager la réparation/amélioration (à part l’image, et encore ! elle ne touche réellement qu’un pouième de clients).
C’est tout de même un peu scier la branche sur laquelle ils sont assis…

Or où s’adresser à part la boutique du coin ou le SAV de l’enseigne (encore pire, on se souvient de “pillage” de composants d’équipements en attente pour en dépanner d’autres…) ?

Oui il faut que ce soit rapide et économique. Sur un PC tour, c’est en général une opération qui dure en moyenne 1/4h, coup de soufflette compris…
Pas de quoi faire fortune… :-D et à ce jour, à part quelques auto-entrepreneurs peut-être, la solution doit sans doute être du côté d’associations “DIY” du coin, mais comment les trouver ? Après quelques recherches sur la toile, je ne trouve pas de site “annuaire”, c’est bien dommage, non ?

i.d & l (non vérifié) le 12/04/2013

@i.d & l : Je pensais que CommentReparer ou ce genre de sites proposaient justement un annuaire. Il suffit peut-être que tu leur pousses ta demande pour qu’ils le créent ?

Sur le facteur prix, je ne peux qu’abonder. Tout est fait pour que la réparation ne soit pas intéressante (prix élevé et faible disponibilités des composants notamment).

Les achats d’équipements électroniques ont été multipliés par 6 en France entre 1990 et 2007. Et, sur la même période, les dépenses consacrées à la réparation ont diminué de 40 % (encore plus dans l’informatique). Le nombre d’entreprises spécialisées y a chuté de 22 % entre 2006 et 2009, confirmant la tendance des années précédentes. (source : La Croix)

admin le 15/04/2013

Je viens de voir que les amis de la terre tiennent un annuaire d’adresses :
“Vous avez besoin de réparer, louer, donner, échanger ou acheter un objet d’occasion ? L’annuaire de la seconde vie des produits des Amis de la Terre vous propose des adresses près de chez vous.”

Ça se passe par ici. Il est également possible de transmettre des adresses, car pour réparer du matériel informatique, elles ne courent pas les rues…

Il existe bien déjà des garages associatifs un peu partout en France, le concept devrait pouvoir se développer dans d’autres domaines techniques.

i.d & l (non vérifié) le 18/04/2013

En complément, sur http://www.recyclage-informatique.net/ nous proposons 123 sites de collecte de matériel qui privilégient le reconditionnement au recyclage.

admin le 19/04/2013

@admin, oui c’est très bien, mais quand je veux (faire) réparer ma voiture, je ne m’adresse pas à un récupérateur/une casse auto ! :o)))

i.d & l (non vérifié) le 19/04/2013

@i.d & l : 100 % d’accord. Mais ce que je propose c’est justement une alternative plus écologique à l’équivalent d’une casse pour ordinateurs puisque c’est un annuaire de reconditionneurs.

admin le 19/04/2013

Quand fait nos travaux de réparation informatique il vaut mieux toujours opter dans les dépanneurs professionnels, c’est plus rassurant et plus sécurisant.

Info-Tech (non vérifié) le 12/02/2014

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.