Les sous-traitants d’Apple polluent gravement

Apple - The Other Side

Alors qu’on ne parle que de la démission de Steve Jobs, 5 organisations environnementales publient le rapport “The other side of Apple II” (voir PDF à la fin de l’article) pour dénoncer l’impact écologique de l’entreprise. Le fabricant n’est pas mis en cause directement. Mais il profiterait du laxisme de la Chine et de ses sous-traitants en matière de respect de l’environnement.

Suite à une enquête de 5 mois sur le terrain, les cinq ONG ont identifié 27 fournisseurs présumés (Apple ne communique pas publiquement les noms de ses fournisseurs) qui pollueraient l’environnement. « Nous avons découvert que les rejets polluants de cette société valant 300 milliards de dollars ont augmenté et se sont répandus dans sa chaîne d’approvisionnement » explique le rapport.

Parmi les exemples cités dans le rapport, le lac Nantaizi, situé près de l’usine Meiko, un fournisseur présumé d’Apple, est « sérieusement contaminé » par des métaux lourds. La concentration de cuivre dans les sédiment atteint 4 270 mg / kg, soit 56 à 193 fois plus que dans les sédiments des autres lacs du bassin du Yangtsé.

Bien qu’Apple ait publié un rapport début 2010 pour se dédouaner (notre article), un an plus tard, les mêmes ONG constataient que rien n’avait changé (notre article). Dignes du siècle dernier, les conditions de travail chez ses sous-traitants font pourtant l’objet d’un scandale depuis plus de deux ans (notre article).

Nul doute, malgré son succès, la pomme n’est pas verte…

Sources : GreenIT.fr, http://www.amisdelaterre.org/L-iPad-assez-de-gadgets-nuisibles.html, http://www.ipe.org.cn/Upload/Report-IT-V-Apple-II.pdf et http://www.ft.com/cms/s/2/e7cad0f4-d381-11e0-9d6a-00144feab49a.html?ftca…


Commentaires

D’un autre côté, si les entreprises ne devaient travailler qu’avec des sous-traitants écologiquement acceptables, il n’y en aurait plus beaucoup. Et le prix des produits de consommation courante (ordinateur, grille-pain, télévision, etc.) augmenterait, ce qui accentuerait l’inflation et ferait crier la ménagère qui verrait alors son pouvoir d’achat diminuer.
Il faudrait faire pression sur les autorités chinoises pour que les normes évoluent.
Or, normes plus strictes —> coût de fabrication plus important —> …
Dans tous les cas, il va falloir mettre la main à la poche.

ccomp (non vérifié) le 02/09/2011

Bonjour,

La concentration de cuivre atteint 4 270 mg / kg.”

Il y a une erreur ici car des g sur des g donne rien.
Dans ce cas 4270mg vaut 4.270kg et donc nous avons:
4.270kg/1kg= 4.270
Je pense que ça doit être au m^3.

Voilà.

Siong (non vérifié) le 02/09/2011

@siong : effectivement. J’ai écrit trop vite. Merci d’avoir relevé cette erreur que je corrige de suite.

admin le 02/09/2011

@ccomp : 100% en ligne avec ton analyse. Sauf que les consommateurs / clients pèsent aussi sur les choix des entreprises. A l’époque, on l’a vu avec le scandale de Nike. Plus récemment le premier scandale Foxconn s’est soldé par une augmentation salariale des ouvriers et d’autres amélioration. Mine de rien, les fabricants sont aussi à l’écoute de nos demandes. Cependant, il n’y a que nous utilisateurs / consommateurs qui pouvons être raisonnables et ne pas renouveler trop vite nos équipements.

admin le 02/09/2011

@ccomp : “Dans tous les cas, il va falloir mettre la main à la poche.”

Quand on en est à payer déjà si cher un des produits d’Apple, quelques euros de plus ou de moins… Si l’argument du prix valait réellement aux yeux des acheteurs d’iphones, ipads et autres macbooks (dont beaucoup ne sont pourtant pas réellement fortunés), on n’assisterait probablement pas aux “scènes” qui ponctuent leurs sorties et ces ruées sur ces nouveautés “révolutionnaires”.
La vérité est probablement que ces acheteurs ne veulent pas savoir ce qui se passe, voire s’en foutent : ça ne les concerne pas. Ce qui les concerne plus en l’occurrence, c’est la couleur de leur appareil et la façon dont leur possession les fera paraître aux yeux de leurs voisins, qui s’en foutent pas mal…

BIEN SÛR qu’en parvenant à imposer des normes environnementales à ces sous-traitants chinois, ceux-ci ne manqueront pas d’en répercuter les frais sur leur facture !
Il faut savoir ce qu’on veut, et le beurre et l’argent du beurre (avec le sourire de la crémière) c’est de moins en moins d’actualité concernant l’environnement, on s’en aperçoit quotidiennement.
Il faut bien accepter d’en payer le prix, il sera encore plus cher plus tard, beau cadeau pour nos enfants…

Est-ce que prétendre que cela incombe aux autorités chinoises est une manière de se dédouaner quant à sa propre responsabilité de consommateur ?
L’affirmation de F.Bordage, si souvent répétée ici (et ailleurs) que le consommateur/acheteur est le 1er levier d’action, que son achat implique une responsabilité directe par rapport à tel fléau environnemental et/ou social, a-t-elle une quelconque raisonnance chez celui-ci ? C’est à en douter.

C’est pourtant une évidence.

Bof! (non vérifié) le 02/09/2011

Je rappelle qu’apple gagne des milliards, et que non les utilisateurs n’ont PAS a payer encore plus, il suffit de baisser un peu la marge et consacrer cette argent a etre moins ‘sale’

STuFF (non vérifié) le 02/09/2011

@STuFF : effectivement, si Apple souhaitait réellement faire avancer les choses chez ses sous-traitants, il le pourrait certainement vu les bénéfices de l’entreprise.

Ceci dit, cet article dénonce l’attitude d’Apple, mais, comme le montre le classement de Greenpeace, les autres ténors de l’informatique ne valent pas tellement mieux…

admin le 02/09/2011

Sérieusement ? Le titre: “Les sous-traitants d’Apple polluent gravement” et plus loin dans l’article “Suite à une enquête de 5 mois sur le terrain, les cinq ONG ont identifié 27 fournisseurs présumés”. Fournisseurs qui d’ailleurs fabriqueraient au passage pour Sony, Samsung, LG … A lors pour quoi ne pas titrer “Les sous-traitants de Samsung polluent gravement” ou “Les sous-traitants de Sony polluent gravement” ?

Perso, je suis d’accord our faire pleins de chose pour un monde plus vert, mais c’est à l’écologie de se rapprocher des modes de consommation et de trouver des remplacants, pas au consommateur de se priver de certains trucs pour faire plaisir à monsieur Propre.

Wolf™ (non vérifié) le 17/01/2012

@Wolf : C’est avec ce genre de raisonnement que l’on fait du sur place. Les fabricants répondent aux attentes des consommateurs : prix, design, fonctionnalités, etc. Si vous préférez vous offrir le dernier gadget à la mode parce que c’est important pour vous, personne ne vous en empêche.

Sur GreenIT.fr nous montrons l’envers du décor afin que chacun puisse faire ses choix en son âme et conscience.

L’écologie, c’est l’air que vous respirez et que vos enfants respireront. Idem pour l’eau, les pollutions, etc.

Personnellement, je ne souhaite pas que mes enfants vivent, demain, dans un monde à l’agonie pour me permettre de consommer des produits high-tech par pur hédonisme, aujourd’hui.

Pour le titre, vous avez raison. Nous aurions pu titrer sur Samsung ou Sony. Nous n’avons aucune dent contre Apple. Cette entreprise est simplement plus médiatique. Et nous ne pouvons pas citer 15 noms de 15 fabricants dans un titre…

admin le 17/01/2012

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.