Compteurs intelligents : le gouvernement anglais passe à l'action

Logo - UK - Government - Department of Energy and Climate Change

Après la Scandinavie, les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne et la France, le gouvernement anglais va remplacer tous les compteurs d’électricité et gaz du pays par des compteurs intelligents.

Ce projet pharaonique visant à équiper 25 millions de foyers ne sera achevé qu’en 2020. L’objectif est de réduire l’empreinte carbone du pays de 2,6 millions de tonnes par an, soit une économie annuelle 2,8 à 4 milliards d’euros. A l’échelle individuelle, les particuliers économisent 5 à 10% d’énergie par an.

Les fournisseurs d’énergie seront responsable de l’installation et de la maintenance de ces smart meters. Le gouvernement se chargera de mettre en place une instance unique qui centralisera les besoins en temps réel afin d’optimiser la fourniture d’énergie.

La standardisation de ces compteurs (qui seront produits par des entreprises privées) permettra de remonter au sein de l’instance de clearing la production des micro-générateurs (production locale photovoltaïque, éolienne, etc.), de sélectionner les meilleurs tarifs en fonction de la période (saison, pic de consommation), de délester le réseau lors des pics de demande, etc.

smart_meter-uk_government_project.jpg

L’initiative est menée par le Department of Energy and Climate Change.

La France dans la moyenne
25 à 40% des foyers européens seront équipés de compteurs intelligents d’ici 2012, contre 6% actuellement (source : Capgemini). Certains pays, comme l’Italie et la Suède ont déjà un taux de pénétration proche de 100% alors que la France se situe dans la moyenne. Tous les foyers doivent être équipés d’ici 2015. Atos encadre pour ERDF le pilote de ce contrat de remplacement des 35 millions de compteurs mécaniques installés dans l’Hexagone. Coût du déploiement ? 4 à 5 milliards d’euros. Le test grandeur nature (300.000 smart meters) aura lieu à Lyon et Tours en 2010

Aux Etats-Unis, le plan de relance Obama prévoit 4,5 milliards de dollars d’aides aux compteurs intelligents. Un des leaders du domaine, Silver Spring, installe déjà plus de 100.000 compteurs intelligents par mois. Le plan Obama est secondé par des aides telles que celles de l’état de Californie qui a débloqué 1,6 milliard de dollars pour installer 5,3 millions de compteurs intelligents d’ici 2012.

source : http://www.decc.gov.uk/en/content/cms/consultations/smart_metering/smart…


Commentaires

Cet article me fait penser aux publicités que j’ai pu lire entre les articles de Challenges. IBM propose également des solutions de compteurs intelligents, de mesure de la consommation. Et je pense que ce choix est le bon. L’évaluation est le préalable à la modération. On ne peut raisonnablement intervenir pour réaliser des économies, changer des comportements que si on arrive à diagnostiquer efficacement les besoins!

Zamyster (non vérifié) le 15/05/2009

@Zamyster : IBM et Cisco se positionnent très clairement sur le nouveau marché des smart grid / smart meter (Google aussi d’ailleurs) car la plupart des gouvernements des pays développés incluent ces projets dans leur plan de relance vert… et les pays émergeant vont directement passé à ces compteurs. Ce qui intéresse les acteurs informatique, c’est la taille gigantesque des projets et la captivité des clients : qui aura le courage de changer l’infrastructure informatique derrière un tel projet qui alimente en live tous les foyers du pays ? Bref, un super filon !

admin le 15/05/2009

@Admin : cf l’interview de Pierre Kosciusko-Morizet dans le Métro d’aujourd’hui qui parle de 37 milliards de dollars d’investissement pour l’économie numérique aux U.S (et déplore l’absence d’investissement en Europe) dont 4 milliards pour le Smart Grid. C’est clairement un super filon !

FLohier le 15/05/2009

Sur l’aspect plus technique des choses j’aurais besoin de quelques éclaircissements, admettons que je reçoive demain un compteur comme celui-ci:

_ quelle fonction apportera t’il de plus le jour de sa pose par rapport à l’ancien pour le particulier ?

_ Sachant que ma consommation d’électricité n’a pas de raison de bouger avec ou sans cet appareil (je ne regardait pas moins la télé et ne ferais pas moins de machine a laver) comment cela se passera t’il lors du “délestage” du compteur ? ça va couper mes appareils bêtement en pleine marche ?

_ L’économie d’électricité ne se fera t’elle pas qu’a condition d’avoir des appareils qui sache communiquer avec le compteurs (ce qui sous entend le remplacement des appareils plus anciens) ?

bref, si vous pouviez m’éclairer un peu plus sur les fonctions offertes par ces systèmes…

Marc BOITEL (non vérifié) le 15/05/2009

@Marc : à priori ce que ce compteur a de plus c’est : remontée d’info plus fines et temps réel (si nécessaire), possibilité d’envoyer des infos au client pour certains, et délestage.

Dans un pays tempéré comme le notre, ta consommation varie d’un facteur 2 selon les saisons : chauffage en hiver, clim en été notamment. Et oui, nos bâtiments sont des passoires énergétique !

Les boîtiers de délestage se raccordent au tableau électrique. S’il est bien fait (regroupement logique des circuits), il est possible de ne couper qu’une partie du circuit : le frigo et la machine à laver par exemple.

En général le délestage s’effectue par tranches (1/4 d’heure, 1/2 heure, etc. jusqu’à une heure). Et il peut aussi être réaliser “manuellement” par les occupants du foyer si le compteur est capable d’afficher ou de communiquer une info (via un portail web et alerte mail par exemple) au client. Arrêter sa clim une journée ou ou baisser son chauffage d’un ou deux degré(s).

En résumé, c’est la température extérieure qui influence le plus les pic de demande. Et un compteur intelligent peut délester (sans communiquer avec les appareils électrique) via le tableau électrique du foyer.

admin le 15/05/2009

Tout cela est bien beau, mais quid des consommations après compteur ? ! Par exemple, une fuite d’eau après compteur sera à la charge du propriétaire. L’idéal serait de coupler ces compteurs intelligents par des capteurs de détection de fuite d’eau par exemple. Des systèmes innovants existent déjà sur le marché !

Damien CIPEL (non vérifié) le 16/05/2009

@Damien : excellente idée ! d’autant que le déploiement de smart meter par IBM sur l’île de Malte vise justement à détecter les fuites d’eau. Je n’ai plus le chiffre exacte en tête, mais je crois que c’est prêt de 1/4 de la consommation d’eau de Londres qui est gaspillée à cause des fuites. La proportion doit être proche dans les autres grandes & vieilles métropoles européennes.

admin le 17/05/2009

[...] C’est maintenant au tour d’Oracle et de SAP d’entrer sur ce marché estimé à 20 milliards de dollars sur les 5 prochaines années. Les ténors de l’informatique espèrent remporter les appels d’offre des gouvernements. [...]

Energie › Smart Grid : Oracle et SAP rejoignent I (non vérifié) le 26/05/2009

Nous avons conçu les dispositifs scada au Maroc, et testé les Smart Meter dont la consommation est consultable sur le Web. pour la premier fois au Maroc par GEMTECH. l’avantage des enregistrements est de pouvoir cerner les valeurs limites d’une consommation: quel doit être la consommation des bureaux durant les Week End, des fois nous l’avions trouvé à 60% de la consommation des jours travaillé, nous avons pris des mesures, le plus important est de garder les consommations au plus bas et de travailler avec les nouvelles technologies peu énergivores, la baisse est continu dans le temps. Dans l’industrie c’est encore plus juteux avec les smart Meter, nous avions trouvé que 34% de la consommation électrique d’une usine était réalisée alors que la production est à l’arrêt, vous devez vous en douter…ce sont les compresseurs d’air qui restaient en marche. Comment pouvions nous développer ces connaissances sans les Smart Meter, les économies sont bien plus importantes que 5 à 10%

Said GUEMRA (non vérifié) le 13/06/2009

@Said : Merci pour ce retour d’expérience. Ca confirme bien l’adage “On ne peut améliorer ce qu’on ne peut mesurer” !

FLohier le 15/06/2009

[...] 25 à 40% des foyers européens seront équipés de compteurs intelligents d’ici 2012, contre 6% actuellement (source : Capgemini). Certains pays, comme l’Italie et la Suède ont déjà un taux de pénétration proche de 100%. La Grande Bretagne progresse. [...]

Energie › Smart Grid : l'Europe générali (non vérifié) le 30/10/2009

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.