Catégorie : Téléphone

Que faites vous de votre ancien smartphone ?

C’est la question que s’est posé le Credoc. Face à la prise de conscience des impacts environnementaux du numérique, l’organisme a interrogé 4 029 personnes représentatives de la population française pour comprendre ce que nous faisons de nos anciens téléphones et smartphones.

Un français sur deux conserve son ancien téléphone

53 % des personnes détenant un smartphone pour (au moins) la seconde fois, ont gardé leur précédent appareil. « C’est, de loin, l’option la plus couramment pratiquée » révèle l’étude.

Pourquoi conserver son appareil ? Plus d’une fois sur deux (52 %), les anciens appareils sont conservés au motif qu’ils pourront encore être utilisés. C’est le fameux « backup » que pratiquement tout le monde à chez soi. Plus d’un quart des anciens smartphones, toujours en état de fonctionner, dormiraient ainsi au fond des tiroirs.

Les autres alimentent les circuits du réemploi et du recyclage

Un français sur cinq privilégie le réemploi : l’objet, toujours en bon état, est proposé au don ou à la vente et équipera une autre personne. « Plus d’une fois sur quatre (28 %), l’ancien appareil alimente donc les circuits de seconde main, informels ou pas, payants ou pas » constate le Credoc.

Enfin, 14 % des appareils alimentent le circuit du recyclage :

  • 6 % des appareils sont apportés dans une ressourcerie, recyclerie ou association ;
  • 5%  sont déposés dans un bac de collecte
  • 3% dans une déchèterie.

Pour le reste, on ne sait pas ce qu’ils deviennent, sauf pour 2 % d’entre eux qui sont encore jeté dans une poubelle classique. Source : Baromètre numérique 2021 du Credoc avec GreenIT.fr

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In