Catégorie : DEEE

Déchets électroniques : + 21 % en 5 ans

Selon la troisième édition du rapport « The Global E-Waste Monitor 2020 » du Global E-waste Statistics Partnership (GESP), l’humanité a battu un triste record en 2019 en produisant 53,6 millions de tonnes de déchets électroniques, soit une croissance de 21 % en 5 ans.

Les européens sont les plus gros producteurs par habitant

Avec 25 millions de tonnes de vieux téléphones, ordinateurs, TV, et autres DEEE, l’Asie est désormais le principal producteur de déchets électroniques. Suivent l’Amérique du Nord et du Sud (13 millions de tonnes), puis l’Europe (12 millions de tonnes).

Les européens sont les plus gros producteurs par habitant avec 16,3 kg par personne et par an. La France fait partie des pays les plus émetteurs au monde avec plus de 20 kg par personne et par an.

Un taux de recyclage pitoyable de 17 %

Seulement 17 % des déchets sont collectés et recyclés à l’échelle mondiale.

Les 83 % de déchets non traités génèrent environ 98 millions de tonnes équivalent CO2, alors que les 17 % recyclés permettent d’éviter l’émission de 15 millions de tonnes équivalent CO2.

Mais ce sont surtout les impacts sanitaires liés aux métaux lourds et aux retardateurs de flammes bromés qui inquiètent les auteurs de l’étude.

En 5 ans, la quantité de déchets électroniques a augmenté trois fois plus vite que la population humaine et 13 % de plus que le PIB mondial.

Source : https://publications.globalewaste.org/v1/file/271/The-Global-E-waste-Monitor-2020-Quantities-flows-and-the-circular-economy-potential.pdf (13 Mo, PDF) et https://globalewaste.org/news/surge-global-waste/

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In