Catégorie : Juridique

Règlement F-Gaz : quel impact pour les data centers ?

En vigueur depuis 2015, le règlement européen du 16 avril 2014 relatif aux gaz à effet de serre fluorés (517/2014 dit « F-Gaz ») vise à limiter l’utilisation de gaz à effet de serre (GES) à fort potentiel de réchauffement global (PRG).

C’est le cas notamment des hydrofluorocarbures (HFC) utilisés dans les équipements de refroidissement d’ici à 2030. Un nouveau défi pour les centres informatiques existants, grands consommateurs de systèmes réfrigérants. Plusieurs réfrigérants à HFC sont utilisés dans les datacenters. Deux des plus courants sont le R134a, généralement employé dans les grandes installations, et le R410A, utilisé sur les sites de petite à moyenne taille.

Un PRG jusqu’à 11 700 fois supérieur au CO2

Selon les molécules considérées, les HFC ont un potentiel de réchauffement global 140 à 11 700 fois supérieur à celui du CO2. Une petite fuite de gaz frigorigène dans le groupe froid d’un centre informatique peut donc avoir des conséquences très importantes sur le bilan GES d’un data center.

Je le constate régulièrement sur le terrain lorsque je réalise des bilans gaz à effet de serre de centres informatiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’audit de la climatisation des centres informatiques est obligatoire depuis avril 2010.

Une diminution progressive dans les installations

« Au cours de la phase down prévue par la réglementation qui s’étale de 2015 à 2030, une réduction progressive de l’usage des HFC est prévue, avec des quotas imposés sur la disponibilité des réfrigérants-clés, dont ceux utilisés dans les datacenters » explique Séverine Hanauer, Directrice des Ventes Data Center & Telecom, chez Vertiv. « Et certaines étapes sont particulièrement délicates : ainsi, le quota est passé de 93 à 63 % entre 2017 et 2018 » ajoute-t-elle.

Dans la suite de cet article, nous vous présenterons les solutions alternatives à l’usage de gaz HFC pour le refroidissement des centres de données.

Source : GreenIT.fr avec Vertiv

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In