Catégorie : Bonnes Pratiques

SEDD 2017 : je favorise le réemploi

Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable (#SEDD 2017) nous vous proposons 5 gestes clés à mettre en œuvre pour réduire significativement, et quasiment sans effort, les impacts environnementaux associés à votre empreinte numérique quotidienne.

Ces 5 gestes clés sont, par ordre décroissant d’importance :

  1. J’allonge la durée de vie des matériels en favorisant le réemploi
  2. J’adopte une conception responsable pour mes services numériques
  3. Je réduis les impressions et je collecte le papier bureautique sans le froisser
  4. J’utilise une électricité fabriquée à partir d’une énergie primaire renouvelable
  5. Je débranche tout ce qui peut l’être, aussi souvent que possible

Aujourd’hui, nous vous proposons de nous focaliser sur le premier geste clé de la liste : allonger la durée de vie des équipements en favorisant le réemploi.

Eviter de fabriquer un nouvel équipement

Votre empreinte numérique est d’autant plus importante que le rythme de renouvellement de vos équipements est rapide. Toutes les analyses de cycle de vie multicritères montrent en effet que la fabrication des équipements informatiques et télécoms concentre les impacts environnementaux (voir par exemple Un point complet sur les ACV d’ordinateur et Fabriquer un Mac Book émet 90 fois plus de gaz à effet de serre que 1 an d’utilisation en France).

Après la fabrication, la fin de vie est le second poste d’impacts environnementaux, suivi par la phase d’utilisation. Dans ces conditions, et particulièrement en France, le geste clé consiste à allonger au maximum la durée de vie des équipements existants. Le plus souvent, il suffit de décider d’utiliser plus longtemps un ordinateur, smartphone, écran, etc. pour allonger sa durée de vie. Quand ce n’est pas possible, il faut privilégier le réemploi externe.

1500 emplois et 810 000 tonnes de GES évitées

Comme nous l’avons montré dans notre étude Reeeboot, si les entreprises françaises privilégiaient le réemploi de leurs ordinateurs plutôt que leur recyclage (récupération des matériaux), la France pourrait créer facilement 1 500 emplois non délocalisables tout en économisant chaque année l’émission de 810 000 tonnes de gaz à effet de serre et 6 milliards de litres d’eau, l’équivalent de l’empreinte annuelle de 100 000 français.

Solutions

  • Je décide de ne pas changer d’équipement ;
  • En fin de première période d’utilisation, je privilégie la remise en état plutôt que le recyclage ;
  • Si je n’ai pas les compétence, je fais appel à un acteur spécialisé de l’Economie Sociale et Solidaire comme Les Ateliers du Bocage (réseau Emmaüs) ou Atelier Sans Frontière ;
  • Lors de mes achats, je privilégie un équipement reconditionné.

Sources : GreenIT.fr

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In