Catégorie : Acteurs

Obsolescence programmée : qu’en disent les candidats ?

Fidèle à son engagement de changer les lois pour enrayer l’obsolescence programmée, l’association HOP // Halte à l’Obsolescence Programmée vient de publier son analyse des programmes des candidats à l’élection présidentielle. L’objectif est double : éclairer le vote des citoyens intéressés par le sujet et recueillir des engagements de la part des futurs locataires de l’Elysée.

Quatre équipes de campagnes rencontrées

Quatre équipes des candidats – MM. Hamon, Macron, Mélenchon et Mme Le Pen – ont accepté de rencontrer HOP pour échanger sur ses propositions, fruit d’une campagne menée avec d’autres organisations* et enrichie par plus de 130 propositions de citoyens engagés.

Les 5 propositions phares soumises aux candidats touchent à :

  1. l’affichage de la durée de vie des produits ;
  2. aux mesures fiscales en faveur de la réparation ;
  3. à l’extension de la garantie ;
  4. à la lutte contre l’obsolescence logicielle ;
  5. à l’encouragement de nouveaux modèles de production.

Ces propositions sont déclinées en 25 mesures opérationnelles, consultables sur le site de HOP.

Une réelle prise de conscience

Sur la base de ces échanges et d’une analyse des programmes des candidats, HOP constate une réelle prise de conscience relative à ce phénomène.

Pour Laetitia Vasseur, déléguée générale de l’association, « le fait que les candidats rencontrés s’engagent majoritairement sur nos propositions dénote d’un réel progrès, alors qu’il y a 5 ans l’obsolescence programmée était à peine mentionnée dans les programmes ».

tableau élection

Seuls 2 candidats s’engagent sur l’ensemble des propositions

L’analyse de l’association montre des différences d’approche sur le sujet, basées sur la responsabilisation du consommateur ou des industriels : si seuls deux candidats s’engagent sur l’ensemble des propositions (MM. Hamon et Mélenchon), d’autres semblent s’attacher particulièrement à trouver des modalités opérationnelles (comme M. Macron). Toutefois, les programmes qui n’actent pas la nécessité d’un changement de logiciel par rapport au culte de la croissance ou à la société de consommation semblent loin de pouvoir éradiquer l’obsolescence programmée.

Consulter l’article complet

* Amis de la terre, GreenIT.fr, UFC Que Choisir, Zero Waste, et Democracy OS

Source : HOP // Halte à l’Obsolescence Programmée

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé le sujet de la conception responsable de service numérique en 2009. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable

Site web - Twitter - Facebook - Linked In