Catégorie : EnergieCatégorie : Logiciels

Combien de déchets radioactifs dans mon site web ?

Bien que cela soit la fabrication des terminaux des internautes (smartphone, ordinateur, etc.) qui concentre les impacts environnementaux d’un site web, l’électricité consommée par ces équipements ainsi que le réseau et les serveurs contribue elle aussi à l’empreinte environnementale d’un site web.

La France se distingue du reste du monde par une électricité produite essentiellement à partir de centrales nucléaires. Au moment où j’écris ces lignes, RTE nous indique [1] que le mix électrique de la France est à 73 % nucléaire et 16 % hydraulique. C’est pourquoi, nous allons chercher à évaluer la quantité de déchets radioactifs produite par l’affichage d’une page web.

Plusieurs analyses de cycle de vie (ACV) que nous avons réalisées pour des clients montrent que la création, le transport et l’affichage d’une page web consomme entre 1 et 3 Wh, sur la phase d’utilisation uniquement. Selon EDF [2], un mégawattheure (MWh) électrique produit 11 grammes de déchets radioactifs.

Google responsable de plus d’une tonne par an en France

Si on part du principe que la page est hébergée en France et visitées uniquement par des internautes en France, cela donne 0,00001 à 0,00003 gramme de déchets par page. La quantité est très faible, mais rappelez vous que, selon leur niveau d’activité, les déchets nucléaires peuvent être particulièrement dangereux, même en quantité infinitésimale [4].

Pour avoir une idée plus réaliste des quantités de déchets radioactifs produits par un site web, prenons quelques repères. Chacun des 3 plus gros sites web français en terme d’audience totalise au moins 30 milliards de pages vues par an, soit environ 1 tonnes de déchets radioactifs. En bas du Top 50 français, un site comme celui de l’Assurance Maladie totalise environ 1 milliard de pages vues par an, soit autour de 35 kg de déchets radioactifs.

33 grammes par an pour GreenIT.fr

Si on prend GreenIT.fr qui affiche environ 1 million de pages par an pour 250 000 visiteurs uniques, notre bilan est de 33 grammes de déchets radioactifs par an, soit 0,00013 grammes par visiteur et par an. A titre de comparaison, la production française de déchets radioactifs est d’environ 2 kg par an et par habitant [3].

Sources :
[1] http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique
[2] http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-dechets-radioactifs/docs/pdf/dossier-initialisation/edf.pdf et
http://www.dechets-radioactifs.com/les-dechets-radioactifs/inventaire.html
[3] https://fr.wikipedia.org/wiki/Gestion_des_d%C3%A9chets_radioactifs_en_France
[4] https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9chet_nucl%C3%A9aire

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé le sujet de l'écoconception logicielle en 2009 avec Frédéric Lohier (on parle plutôt de conception responsable de service numérique en 2016) . Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable

Site web - Twitter - Facebook - Linked In