Catégorie : Matériel

Interpol s’intéresse aux déchets électroniques

Fin juin 2015, les membres du projet Countering WEEE Illegal Trade (CWIT) se sont réunis à Lyon pour faire une synthèse de leurs recommandations à la Commission européenne. Objectif ? Trouver des solutions concrètes pour réduire le trafic des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) en Europe.

70 % des déchets s’évaporent dans la nature…
Sur 9 à 10 millions de tonnes générées annuellement par les 28 Etats membres, un peu plus de trois millions ont effectivement été dépolluées, recyclées et on connaît la destination finale des résidus ultimes mis en décharge ou incinérés. Près de 70 % disparaît dans la nature en générant d’énormes bénéfices pour le crime organisé. Lire notre article sur ce sujet. En France par exemple, la société D3E recyclage, basée dans la Marne, a exporté 30 000 tonnes d’ordinateurs en fin de vie en assurant à ses clients qu’ils seraient recyclés.

C’est dans ce contexte que les Etats et Interpol tentent de lutter contre ce fléau. En 2011, la France a décidé d’interdire toute transaction en billets de banque dans le secteur. En 2013, l’opération Enigma d’Interpol a permis de saisir 240 tonnes de DEEE et de poursuivre pénalement une quarantaine d’entreprises – en Angleterre, en Belgique et en Hollande – impliquées dans des exportations illégales vers la Chine.

Les détails et la suite de cet article très intéressant, signé Loïc Chauveau, sur le site de Science et Avenir.

Source : http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20150624.OBS1424/ou-vont-nos-vieux-ordinateurs.html

Illustration : © Shutterstock

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In