Catégorie : Bonnes Pratiques

Minerais de sang : le Parlement européen baisse les bras

L’exploitation de nombreux minerais tels que l’or, le tantale (matériau qui fait vibrer les téléphones portables), le tungstène, l’étain et le coltan finance des conflits armés, notamment en Afrique et en Asie. Au point qu’après les « diamants de sang », on parle désormais des « minerais des conflits ».

Le 14 avril dernier, les eurodéputés de la commission commerce international du Parlement européen ont repoussé une proposition destinée à imposer un principe de la transparence contraignant à l’intégralité de la chaîne d’approvisionnement des minerais des conflits.

Pas d’avancée significative
En refusant de durcir la proposition initiale de la Commission européenne, les eurodéputés ont choisi de conserver une grande partie du dispositif initial basé sur l’auto-certification des entreprises et la labellisation des chaînes d’approvisionnement responsable.

Seules les fonderies et les raffineries de l’UE seront sous le coup d’une obligation d’approvisionnement responsable, labellisée via une mention d’importateur responsable européen. Or, « les raffineries-fonderies européennes ne représentant que 5 % du marché mondial » rappelle Yannick Jadot, vice-président de la Commission du Commerce international (Verts).

Longtemps attendue et présentée en mars 2014, la proposition de la Commission européenne misait initialement sur la l’instauration d’un mécanisme d’approvisionnement responsable en minerais provenant des régions en conflit en général, et de la région des Grands Lacs en République démocratique du Congo (RDC), particulièrement touchée par le phénomène.

Lire l’article complet sur : http://www.euractiv.fr/sections/aide-au-developpement/le-parlement-europeen-renonce-encadrer-strictement-les-minerais-de

Source : http://www.euractiv.fr/sections/aide-au-developpement/le-parlement-europeen-renonce-encadrer-strictement-les-minerais-de

Illustration : © Shutterstock

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In