Catégorie : Matériel

Besançon.clic : plus de 10 000 ordinateurs reconditionnés !

Depuis 1999, la Ville de Besançon s’est engagée dans une politique de réduction de la fracture numérique. En partenariat avec l’Education Nationale et dans l’esprit du développement durable, elle équipe les enfants des écoles primaires avec un cartable numérique.

Toutes les écoles primaires de Besançon, élémentaires et maternelles, sont équipées d’ordinateurs à raison d’un PC pour 5 élèves. Ces ordinateurs disposent d’une bibliothèque de logiciels éducatifs, mise à jour chaque année et accèdent à un portail éducatif parents/enseignants/élèves.

Ce cartable numérique est un pack informatique mis à disposition des écoliers de Besançon dans leur classe, mais aussi au domicile des enfants scolarisés en CE2 jusqu’à leur entrée au collège.

Des PC reconditionnés et des logiciels libres
Ce pack comprend : un ordinateur, des logiciels libres éducatifs utilisés à l’école, une bourse de 60 euros pour aider les familles qui le souhaitent à s’abonner à l’internet, ainsi qu’une carte d’accès aux médiathèques et espaces publics numériques offrant 6 stages d’informatique gratuits pour les parents.

Les ordinateurs sont donnés par de grandes entreprises françaises qui renouvellent leur parc informatique. Chaque année, environ 1500 ordinateurs sont remis à niveau par les employés du Centre des Handicapés au Travail de Besançon qui ont acquis un fort savoir faire dans le domaine.

Un projet exemplaire, au-delà de l’environnement
Ce projet est exemplaire car il contribue efficacement à réduire les impacts environnementaux associés aux ordinateurs en allongeant leur durée de vie active. En effet, l’allongement de la durée de vie active des équipements est le geste le plus efficace pour réduire les impacts liés à leur fabrication.

Par ailleurs, en comparaison avec l’incinération, on crée 8 fois plus d’emplois avec le recyclage, et 230 fois plus avec la réutilisation ! Des emplois locaux non délocalisables qui sont en plus bons pour la balance commerciale françaises et qui contribuent à l’insertion sociale.

Enfin, et c’est certainement la dimension la plus importante, ce projet montre aux enfants que l’on peut très bien apprendre et s’amuser avec des ordinateurs qui ne sont plus tout jeunes. Dit autrement, en plus de réduire la fracture numérique, ce programme lutte efficacement (sur le fond et dans la durée) contre le phénomène d’obsolescence programmée.

Sans parler de la démonstration positive autour des logiciels libres : oui, un logiciel gratuit et développé bénévolement peut être aussi bien, sinon mieux qu’un logiciel propriétaire et payant.

On en redemande !

Merci à David Bourguignon pour ses suggestions.

Source : http://www.besancon.fr/index.php?p=514, http://cniid.fr/100-millions-d-euros,807

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In