Catégorie : Logiciels

Linux moins énergivore grâce à Cryogenic

Grâce au module Cryogenic, Linux consommera bientôt moins d’énergie. Annoncé fin mars sur la mailing list LKLM, ce module destiné au kernel fournit une API qui peut être utilisée par des logiciels pour gérer intelligemment les entrées/sorties (E/S ou I/O en anglais pour Input / Output) de périphériques SCSI et réseau.

« L’optimisation énergétique repose à la fois sur le fait de réveiller le moins souvent possible le périphérique car cette opération est coûteuse en énergie, et par le fait de maximiser le temps passé par le périphérique en veille » explique Alejandra Morales, étudiante à l’université de Munich.

Cryogenic regroupe donc les E/S non urgentes d’une application avec les E/S urgentes d’une autre application pour les exécuter en même temps sur le périphérique (en avance ou en retard donc). Grâce à cette approche, le périphérique peut passer plus de temps en veille et consomme moins d’énergie.

L’API fournie par Cryogenic n’est pas magique. L’optimisation n’a lieu que si les développeurs des logiciels qui sollicitent les périphériques l’utilisent.

On attend les premiers tests de performance avec impatience !

Merci à Frédéric Valenza pour l’alerte

Sources : https://gnunet.org/cryogenic et https://lkml.org/lkml/2014/3/20/590

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In