Catégorie : Bonnes Pratiques

Recyclage : les entreprises peuvent aussi y gagner de l’argent

De plus en plus de particuliers recyclent leur portable. Ils y voient l’opportunité de faire un geste pour la planète tout en récupérant une somme d’argent variable en fonction de leur appareil. Vu le prix des smartphones les plus séduisants du moment, c’est souvent le meilleur moyen pour se permettre d’en racheter un.

Cette démarche n’est pas réservée aux particuliers. Les entreprises ont compris aussi qu’elles ont tout intérêt à recycler leur flotte de téléphones mobiles. En effet, les portables professionnels ont tendance à fatiguer plus vite que la moyenne parce qu’on les utilise plus. Les batteries ont notamment une durée de vie moins longue.

Afin de limiter le coût de renouvellement de cette flotte, de plus en plus d’entreprises font recycler leur anciens smartphones. Les recycleurs reprennent les mobiles par lot après un devis réalisé en fonction de l’état de chaque appareil.

De nombreux avantages et un gain d’argent
Sachant que la durée de vie active des smartphones est très courte – de l’ordre de 18 à 24 mois – alors que la fabrication concentre 80 % des impacts environnementaux, la collecte et le reconditionnement (à défaut le recyclage) en fin de première vie est un geste fondamental pour réduire l’empreinte écologique de ces équipements. Cette démarche s’inscrit d’ailleurs dans celle de la certification ISO 14001.

L’intérêt financier du recyclage d’une flotte de mobiles est clairement le premier moteur. Comme un appareil en état de fonctionnement peut être repris jusqu’à plus de 100 euros, il est financièrement intéressant pour l’entreprise de traiter correctement la fin de vie de ses équipements. C’est par ailleurs une obligation légale depuis janvier 2006.

Pour valoriser au maximum la flotte à reprendre, l’idéal est d’utiliser un comparateur tel que www.rachatdemobile.com. L’entreprise a alors une vision globale des tarifs de rachat chez tous les prestataires. Restera ensuite à s’assurer que le prestataire respecte le code de l’environnement et les exigences légales associées à sa profession.

source : GreenIT.fr, rachatdemobile.com

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In