Catégorie : Agenda

Le logiciel, clé des smart grids ?

La Transition énergétique passera en partie par les réseaux intelligents d’énergie, dits smart grids, que nous vous présentons depuis plusieurs années. Ces smart grids ouvrent la voie à l’intégration des diverses énergies renouvelables, même les plus intermittentes et les plus décentralisées. Ils permettent en outre d’optimiser les consommations en fonction des productions et d’augmenter la fiabilité et la qualité de l’énergie distribuée.

Ce challenge repose sur une capacité à développer une infrastructure physique de capteurs, de moyens de télécommunication, de calculateurs, d’électronique en général ou d’automates. Mais pas seulement.

Le point de différenciation se fera par la capacité à traiter et exploiter des masses de données très importantes et générer de l’information pertinente pour gérer ces infrastructures. En d’autres termes, la clé des smart grids – celle qui façonne désormais le marché – est logicielle. C’est le Softgrid.

Les enjeux sont énormes :
– analyser une énorme quantité de données en temps réel ;
– traiter, filtrer, croiser et donc exploiter des données d’origines et de qualité très diverses ;
– gérer des échanges complexes entre couches de réseaux ;
– développer des outils de modélisation, de simulation ou prévision avancés ;
et tout cela dans un contexte de sécurité et protection totales des informations.

La prochaine édition d’INNOV’ECO spécial SoftGrid mettra l’accent sur cette évolution, fournira une grille de lecture du marché et présentera les stratégies qui fonctionnent. Vous y découvrirez également les lauréats du Tremplin PME.

– Type : conférence/ networking
– Lieu : Paris, Cité de l’architecture
– Prix : 160 euros HT
– Organisateur : eEvents
– Site : http://innoveco-paris.com/prochain-rendez-vous/

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In