Catégorie : Normes

Data center : trois nouveaux indicateurs environnementaux

Il y a quelques semaines, l’Alliance Green IT expliquait que le PUE (Power Usage Effectiveness) n’est pas un bon indicateur pour évaluer l’empreinte carbone d’un centre informatique (data center). C’est à croire que le Green Grid a entendu cette doléance.

Chargé par l’industrie informatique de définir les indicateurs standards pour la mesure de l’empreinte énergétique et écologique des centres informatiques, The Green Grid vient de publier le rapport Data Centre Life Cycle Assessment Guidelines (PDF) dans lequel il proposer trois nouveaux indicateurs pour évaluer l’empreinte écologique d’un centre informatique.

Comme son nom l’indique, le Green Energy Coefficient (GEC) quantifie la part d’énergie renouvelable consommée par un centre informatique. Pour le calculer, il suffit de diviser la quantité d’électricité consommée (kWh) issue de sources primaires renouvelables par la consommation totale du data center.

the_green_grid-GEC-definition.png

L’Energy Reuse Factor (ERF) mesure la quantité d’énergie utilisée en dehors du data center. Cet indicateur est calculé en divisant la quantité d’énergie réutilisée (kWh) par la quantité totale d’énergie consommée par la centre informatique (kWh). L’énergie réutilisée peut prendre différentes formes : chaleur, électricité, etc.

the_green_grid-ERF-definition.png

Le Carbon Usage Effectiveness (CUE) est déjà connu depuis un an (notre article sur le CUE). Cet indicateur permet d’extrapoler un volume d’émissions de gaz à effet de serre (GES) à partir de la consommation électrique du data center. On le calcule en divisant le total des émissions d’équivalent CO2 (kg CO2eq) par le total de la quantité d’énergie consommée (kWh) par le centre informatique.

source : http://www.thegreengrid.org/en/Global/Content/white-papers/WP45-DataCentreLifeCycleAssessmentGuidelines

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In