Catégorie : Bonnes Pratiques

De l’huile pour refroidir les serveurs ?

Intel mène, depuis plus d’un an, un test de refroidissement liquide dans un datacenter situé au Nouveau-Mexique. Le fondeur a plongé des serveurs entiers dans des containers remplis d’une huile spéciale non conductive, fournie par la startup Green Revolution Cooling, afin de les refroidir.

Les premiers résultats sont très encourageants. Selon Intel, grâce à cette technique, un data center qui avait jusqu’alors une efficience énergétique de 1,6 (PUE) pourrait passer à 1,02. La mesure de cet indicateur faisant débat, ce n’est pas tant la valeur absolue qui est intéressante, mais plutôt la réduction drastique de l’énergie nécessaire au refroidissement.

Concrètement, les containers CarnotJet permettent d’y plonger des racks 42U avec les serveurs disposés verticalement. L’huile est refroidie grâce à un groupe froid standard. 1 200 fois plus caloporteuse, elle permet d’envisager une densité encore inégalée car les containers peuvent absorber jusqu’à 100 000 watts par rack, soit 10 fois plus qu’une baie standard. Cette densité et cette efficience énergétique sont particulièrement bien adaptées aux clusters de calcul intensif de type HPC (calcul massivement parallèle).

L’expérimentation d’Intel n’est pas le premier épisode d’une nouvelle saga. IBM intègre déjà un système de refroidissement à eau directement sur les processeurs de son super calculateur Blue Gene/Q, et depuis un certain temps sur les systèmes Power.

Le britannique Icebox rapproche un peu plus l’électronique du liquide en enfermant les cartes mères de serveur lame dans un caisson étanche entouré d’eau. Ce format garantit une grande efficacité thermique tout en conservant une excellente densité au m2. Selon Icebox, cette approche réduit les coûts de refroidissement de 97 % par rapport à un système d’air froid.

La nouveauté réside donc essentiellement dans le fait de plonger les cartes mères directement dans le liquide caloporteur.

Source : http://www.datacenterknowledge.com/archives/2012/09/04/intel-explores-mineral-oil-cooling/

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In