Catégorie : Logiciels

Des « systèmes d’exploitation » pour la soutenabilité

[article proposé par David Bourguignon, avec la contribution de Frédéric Bordage]

Voilà plusieurs mois qu’un nouveau président de la République a été élu en France. « Le changement, c’est maintenant ». Mais comment rendre le changement effectif en utilisant uniquement les outils à notre disposition ? Quels sont les « systèmes d’exploitation » que nous pourrions utiliser pour déployer les « logiciels », depuis si longtemps attendus, de la soutenabilité ? De nombreux processus et organisations devront être complètement modifiés afin de relever les rudes défis environnementaux et énergétiques qui s’annoncent. Ce changement profond est possible en s’appuyant sur les ressources existantes des entreprises. Comment ? Voici quelques idées.

En prenant en compte, à travers des méthodes d’analyse avancées de leurs données, les aspects environnementaux précédemment ignorés, les entreprises pourraient être capables d’estimer plus précisément les coûts et les bénéfices de leurs opérations quotidiennes. Ces modèles détaillés s’appuieront sur une masse d’informations dynamiques et distribuées, fournies en partie par des tiers. On pense aux échanges de machine à machine (M2M) et aux capteurs qui permettent de mesurer des paramètres in situ pour glisser vers une gestion par exception des processus ; mais aussi aux échanges entre les différentes composantes d’un même écosystème économique.

De ce fait, les systèmes d’information franchiront les frontières des entreprises et s’ouvriront à d’autres organisations, à l’échelle locale et globale, les architectures logicielles orientées web devenant ainsi les standards de facto des applications d’entreprise.

En retour, ce partage de données entre organisations – qui est déjà une réalité pour les données publiques au travers de l’open data – favorisera l’éclosion d’écosystèmes industriels plus soutenables, donc capables de gérer leurs opérations plus efficacement, et ce malgré les crises récurrentes auxquels ils seront confrontés durant la période de transition des prochaines décennies.

Le changement, c’est maintenant ? Cette promesse pourrait être tenue plus vite qu’on ne le pense si nous commencions à transformer les systèmes d’information existants, à l’intérieur et à l’extérieur des entreprises, en « systèmes d’exploitation » pour la soutenabilité. Des Systèmes d’Information orientés Développement Durable (SIDD) en quelque sorte, fournissant de ce fait une base solide pour développer des entreprises de nouvelle génération, véritablement orientées Développement Durable et utiles pour tout le monde : clients, employés, actionnaires, sociétés et les écosystèmes naturels dans lesquels nous vivons. Le changement, c’est maintenant !

Source : http://davidbourguignon.wordpress.com/2012/05/28/operating-systems-for-sustainability/

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In