Catégorie : Matériel

Apple fait, indirectement, travailler des enfants

Face à la pression d’ONG telles que Good Electronics (GreenIT.fr en est un membre actif) et Greenpeace qui ont publié récemment un rapport accablant, Apple vient enfin de jouer la transparence. La firme à la pomme propose un rapport détaillé sur les conditions de travail chez ses sous-traitants, qui fabriquent les iPhone, iPad et autres iPod.

Plus de 60 heures par semaine
Parmi les sous-traitants d’Apple tels que Foxconn près de 4 sur 10 ne respectent pas les horaires légaux de 60 heures de travail hebdomadaire maximum. Et quand les ouvrières font des heures supplémentaires, elles ne sont pas payées dans 50 % des cas. Les congés ne sont pas payés chez 49 sous-traitants et 68 d’entre eux ne proposent pas d’assurance maladie (obligation légale en Chine).

Les enfants travaillent, mais pas les femmes enceintes
Même si cela ne représente que 5 % des usines, 5 sous-traitants d’Apple emploient des enfants. C’est une bonne nouvelle puisque 40 % des sous-traitants d’Apple employaient des enfants en 2010. Un quart des sous-traitants refusent les femmes enceinte ou rejettent les personnes porteuses de certaines maladies. Les femmes et les hommes qui refusent de signer la « clause anti-suicide » sont également rejetés. Évidemment, les normes de sécurité ne sont pas aussi draconiennes qu’en Europe et elles sont rarement respectées. Ce qui entraîne des leucémies et autres maladies graves chez certains ouvriers.

Tout cela pour contenter notre soif insatiable de nouveaux gadgets high-tech…

Actions
En plus d’auditer, de former et faire appliquer des conditions de travail plus équitables, Apple vient de rejoindre la Fair Labor Association (FLA) qui engage les entreprises à proposer des conditions de travail respectables.

Encore un sérieux effort à faire
Nous dénonçons souvent Apple et ses sous-traitants pour l’ensemble de ces exactions, mais il faut reconnaître qu’Apple joue enfin la transparence, ce qui n’est pas le cas des autres acteurs de l’électronique.

Cependant, cette opération « mains propres », n’aura d’intérêt que lorsque les conditions de travail se seront réellement améliorées et que des auditeurs indépendants (ONG notamment) pourront vérifier ces affirmations par leurs propres moyens.

Voilà pourquoi, je ne souhaite toujours pas acheter d’iPad !

Source : http://www.apple.com/supplierresponsibility/code-of-conduct/labor-and-human-rights.html

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In