Catégorie : Logiciels

ServOnOff allie gestion de parc et économies d’énergie

L’éditeur GaiaHumaine commercialise le logiciel ServOnOff dont la fonction principale est de planifier l’arrêt et le redémarrage des ordinateurs d’un parc informatique. L’objectif est de réduire la consommation électrique du parc de postes de travail pour réaliser des économies tout en réduisant l’empreinte carbone du système d’information.

Selon l’éditeur, une trentaine d’ordinateurs insomniaques émettent autant d’équivalent CO2 qu’une voiture standard : soit environ 1,8 tonnes de CO2 par an, pour un coût de 1 300 euros.

ServOnOff éteint les ordinateurs («Off»), mais il les allume également («On»), même s’ils sont éteints électriquement. Cela permet de planifier les actions de maintenance et de sauvegarde pendant les heures creuses.

Des tâches que ServOnOff peut également prendre en charge puisque c’est, à l’origine, un outil de gestion de parc qui se concentre sur la distribution d’application sur un réseau d’ordinateurs et l’installation silencieuse. Souple, le logiciel permet d’écrire ses propres scripts de distribution dans un environnement d’héritages multiples.

En centralisant et déployant des actions de nettoyage et d’entretien logiciel, ServOnOff optimise le fonctionnement des ordinateurs. Ainsi, leur durée de vie augmente, repoussant la date de leur remplacement : Résultat, le nombre de DEEE diminue dans le temps.

Alors que les logiciels de réduction de la consommation électrique se multiplient, ServOnOff se distingue par :
– ses capacités natives de gestion de parc,
– un déploiement sans agent, uniquement sur un serveur,
– un prix fixe annuel plus bas que ses concurrents (9 euros pour les lecteurs de GreenIT.fr en utilisant le code : GREENITFR, jusqu’au 31 janvier 2012).
– l’éditeur reverse également 10 % des licences à des associations humanitaires (Médecins Sans Frontière, Unicef, Croix Rouge)

Source : GreenIT.fr

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In