Catégorie : Logiciels

CSC réduit la consommation électrique de ses serveurs

Après avoir réduit de 40 % la facture électrique de ses postes de travail en gérant intelligemment leur mise en veille à l’aide du logiciel NightWatchman de l’éditeur 1E, la société de services et de conseil informatique, CSC teste le logiciel NightWatchman Server Edition dans ses centres de calcul. L’échantillon porte sur 86 serveurs physiques et virtuels, répartis dans trois centres de données et quatre salles de serveurs

Le logiciel mesure le travail utile (Useful Work) dans l’esprit de l’indicateur DCcE (Data Center Compute Efficiency) proposé par le consortium The Green Grid. L’identification de la valeur commerciale réelle obtenue de chaque kilowattheure (kWh) d’énergie utilisée fournit la clé permettant de trouver et de mettre hors service les serveurs inutilisés en toute sécurité. Pour y parvenir, la fonction Drowsy Server (somnolence) du logiciel adapte l’alimentation électrique des serveurs en fonction de leur charge réelle.

Pour l’instant, seuls des serveurs fonctionnant sous Windows (Windows Serveur 2003 à Windows Serveur 2008) ont été retenus. Plusieurs cas particuliers se sont posés lors du déploiement. Le premier a consisté à ajouter deux clés au registre Windows permettant aux serveurs de transmettre des certificats aux agents NightWatchman. Le second a consisté a masqué certaines données confidentielles liées aux restrictions ITAR (International Trafic in Arms Regulations).

Après plusieurs semaines de test et de récolte d’informations, certains paramétrages de base ont pu être mis au point pour activer la fonction Drowsy de gestion de l’alimentation et déterminer avec précision à quoi correspondant le concept de « Useful Work » pour CSC.

L’entreprise dispose désormais d’une vision claire sur l’efficience de ses serveurs. 67 % des serveurs se sont révélés improductifs moins de 1 % du temps. Mais 11 % des serveurs pilotes étaient improductifs plus de 75 % du temps. 22 % gaspillaient de l’énergie plus de 85 % du temps. Grâce à cette visibilité, l’équipe GreenWay de CSC a pu rapidement identifier les pertes d’énergie et de calcul, et élaborer des plans pour y remédier.

Source : communiqué

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In