Catégorie : Bonnes Pratiques

Conflict-Free Smelter : plus de traçabilité dans l’électronique

Le Global e-Sustainability Initiative (GeSI) et l’Electronic Industry Citizenship Coalition (EICC) viennent de publier la première liste des fonderies et des fournisseurs de tantale, étain, tungstène et or qui respectent le programme Conflict-Free Smelter (CFS).

L’objectif est d’assurer plus de transparence dans différentes filières (aéronautique, électronique, etc.) en permettant aux fonderies sous-traitante de démontrer que les minerais qui y sont transformés ne proviennent pas de zones de conflit. La certification n’est valable qu’un an. Pour le moment, la liste ne comporte que les fonderies de tantale, mais elle s’élargira progressivement à d’autres minerais tels que l’étain, tungstène et or.

Ce programme vise notamment la République Démocratique du Congo qui fournit de nombreux minerais (tantale, coltan, or, tungstène par exemple) indispensables à la fabrication des téléphones et du matériel informatique. La valeur de ces minerais entretien l’esclavage des enfants et les enfants soldats dans certaines parties du pays. La revente de ces minerais précieux par des groupes armés leur permet de financer le conflit.

Pour en savoir plus :
http://eicc.info/documents/Conflict-FreeSmelterFAQ.pdf

Source : http://www.eicc.info/documents/PR%20Extractives%20CFS%20Tantalum%20List%20FINAL.pdf

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In