Catégorie : Bonnes Pratiques

Un data center de Google refroidi à l’eau de mer

Après le data center flottant, Google invente le centre de données refroidi à l’eau de mer.

En 2009, le géant du web a acquis une ancienne usine de pâte à papier à Hamina en Finlande. Objectif ? Construire un data center entièrement refroidi par l’eau de la mer en utilisant l’infrastructure de l’usine existante.

Ce système de free watercooling est très simple : l’eau de mer (froide) est apportée jusqu’à un échangeur thermique dans un circuit étanche. Elle absorbe les calories dégagées par les serveurs puis est stockée (pour refroidir) et mélangée avec de l’eau froide avant d’être rejetée à la mer. Google assure ainsi minimiser l’impact environnemental de son système de refroidissement.

Google n’a pas encore communiqué le PUE (Power Usage Effectiveness) cible de cette installation qui entrera en activité au cours du second semestre 2011. Il devrait cependant être très fiable puisque aucun système de refroidissement traditionnel n’est installé dans le centre de données.

Voir la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=VChOEvKicQQ&feature=player_detailpage

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In