Catégorie : Bonnes Pratiques

Open Compute : tous les secrets du datacenter de Facebook

Le métier de Facebook consiste à transformer des kWh d’énergie en pages web pour y afficher de la publicité. Au delà de son savoir-faire marketing, la rentabilité du réseau social est directement liée à l’efficience énergétique de ses data centers. Pour l’améliorer, Facebook a décidé de partager son savoir faire via le projet Open Compute Project. Son objectif est simple : améliorer encore l’efficience énergétique de ses data centers en soumettant ses initiatives à la sagacité des experts mondiaux du sujet.

Initiées il y a un an, les bonnes pratiques déjà mises en œuvre ont permis à Facebook de réduire le coût d’achat des serveurs de 24% tout en améliorant leur efficience énergétique de 38%. Son data center de Prineville situé en Oregon serait, selon Facebook, le plus efficient au monde avec un PUE (Power Usage Effectiveness) de 1,07. Ce qui signifie que 93% de l’électricité est effectivement utilisée dans des calculs informatiques plutôt que dans le refroidissement des serveurs.

Parmi ces bonnes pratiques, Facebook a remplacé la climatisation centralisée par des apports d’air froid directement au niveau d’unité de base constituées de 3 baies confinées de 42U. Le réseau social a également travaillé sur le circuit électrique en suppriment un étage de conversion (480 à 208 volts) et en architecturant différemment ses onduleurs. L’éclairage est également assuré par des LED alimentées directement par un réseau Ethernet (PoE).

Détails de l’infrastructure physique
Détails de l’infrastructure informatique

Source : http://opencompute.org

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In