Catégorie : Serveur

Le serveur Rackable C2005-TY6 de SGI bat un record d’efficience énergétique

Le fabricant de serveurs SGI vient de publier un excellent résultat au test SPECpower_SSJ2008 pour son serveur Rackable C2005-TY6. Ce dernier atteint 3.077 ssj_ops / watt. Un record !

Le benchmark SPECpower_SSJ2008 mesure le nombre de traitements informatiques (ssj_ops) qu’un serveur est capable de délivrer pour 1 Wh d’électricité consommée. C’est l’indicateur le plus pertinent pour évaluer l’efficience énergétique d’un serveur.

Equipé de 2 processeurs six-coeurs Intel Xeon 5670, 12 Go de mémoire vivre, 32 Go SLC flash Intel, et Windows 2008 R2 Server Enterprise, le serveur Rackable C2005-TY6 faisait tourner 6 instances de la machine virtuelle Java (JVM) IBM J9. A 100% de charge, sa consommation est de seulement 226 Wh/h pour 3,077 ssj_ops.

En comparaison, les serveurs identiques concurrents délivrent, à 100% de charge :
– SGI Rackable C2005-TY6 : 226 watts – 3.077 ssj_ops/watt,
– Dell PowerEdge R710 : 232 watts – 3,034 ssj_ops/watt,
– IBM Power x3650 M3 : 238 watts – 2,927 ssj_ops/watt,
– HP ProLiant DL380 G6 : 249 watts – 2,780 ssj_ops/watt.

Caractéristiques du serveur C2005-TY6 :
– Carte mère Intel S5500WB embarquant les technologies : « spread-core processor/memory layout », régulateur de voltage, surveillance de température.
– Stockage SLC : réduction par 8 de la consommation électrique Vs. disques de 2,5 et 3,5 pouces.
· Support des processeurs bas voltage d’Intel utilisant des fréquences d’horloge identiques aux processeurs concurrents à haut-voltage tout en consommant moins d’énergie.
· Implémentation des CPU Performance states (P-states) et des CPU Operating states(C-states) permettant un changement dynamique des fréquences d’horloge et de la puissance en fonction de la charge applicative.
· Analyse et la gestion en temps réel de la puissance de traitement et de l’énergie utilisée grâce au logiciel de gestion : SGI Management Center.
· Placement dynamique en mode faible puissance des canaux mémoires en fonction de l’utilisation du serveur.
· Possibilité de désactiver les ports USB et Ethernet non utilisés.

De grands acteurs de l’internet comme Microsoft (Azure, Bing), Amazon (EC2), Yahoo, YouTube, et Facebook déploient cette typologie de serveurs demi-profondeurs afin de répondre à leurs critères de puissance/consommation mais également à la grande facilité de mise en production.

source : http://www.spec.org/power_ssj2008/results/res2011q1/power_ssj2008-20101210-00322.html

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé GreenIT.fr en 2004 et lancé les sujets de l'éco-conception logicielle en 2009, puis de la conception responsable de service numérique en 2013. Je conseille des organisations privées et publiques sur ces sujets. Et anime, en plus de GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Numérique Responsable.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In