Catégorie : EnergieCatégorie : Téléphone

Watt Saver : bientôt en standard dans les alimentations électriques ?

Selon la Commission Européenne, 10% de la consommation électrique de l’Europe est directement liée à l’inefficacité du matériel électronique. Même éteint, un ordinateur ou un téléphone portable continuent à consommer de l’électricité car le chargeur fonctionne toujours. Selon Energy Star, un chargeur qu’on laisse branché en permanence consomme 5 à 20 fois l’énergie stockée dans la batterie du périphérique mobile !

Avec 4 milliards d’utilisateurs de téléphones portables, la perte annuelle issue des chargeurs de téléphones équivaut à une centrale nucléaire tournant à plein régime… pour rien. Soit « un milliard de dollars de dollars de dépense inutile » constate Jeff Bock, directeur marketing du fabricant de puces Freescale.

La Commission Européenne a donc adopté en juillet 2008 une disposition qui vise à réduire de 75% d’ici 2020 la consommation électrique des équipements de bureau lorsqu’ils sont en veille. Cette disposition s’appuie sur la directive 2005/32/EC plus connue sous le nom d’Energy-using Products ( EuP). Et elle a été déclinée pour les téléphones portables via un accord en 2009 avec l’International Telecommunication Union (ITU). Dès 2012, les téléphones portables seront tous équipés d’un chargeur micro-USB économe en énergie.

C’est pour répondre à cette demande que Freescale vient de mettre au point la technologie Watt Saver. Adaptée à la plupart des chargeurs d’appareils électroniques, Watt Saver mesure en permanence la demande de puissance de l’équipement. Lorsque l’appareil est débranché ou que sa batterie est pleine Watt Saver coupe l’alimentation électrique. Watt Saver repose sur un micro-contrôleur 8 bits qui consomme moins de 0,5 Wh/h conformément aux objectifs de la Commission Européenne à l’horizon 2013. Selon Freescale, l’ajout de Watt Saver à un chargeur existant représente un surcoût de un dollar, vite remboursé par les économies générées.

Freescale n’est pas le seul fournisseur à s’intéresser à ce domaine. NXP se positionne aussi depuis plusieurs années sur ce marché avec sa gamme de puces “Green Chip” qui limite la consommation des appareils électroniques en mode veille. Nul doute que pour se démarquer, les fabricants de périphériques mobiles intégreront rapidement ces technologies dans leur chargeur ! Une aubaine pour les entreprises qui pourront ainsi réduire leurs dépenses électriques inutiles.

Source : http://media.freescale.com/phoenix.zhtml?c=196520&p=irol-newsArticle&ID=1512093&highlight=

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In