Catégorie : Matériel

Matériel : et si nous le spécialisions à nouveau ?

Depuis quelques mois, nous mettons l’accent sur le rôle clé de la couche logicielle. Il y a une forte corrélation entre les besoins en ressources (CPU, mémoire, disque) de la couche logicielle, la consommation électrique, et le taux de renouvellement trop élevé du matériel, notamment en ce qui concerne les postes de travail.

L’appliance MySQL de Schooner Infotech rappelle une autre évidence : l’industrie informatique a trop voulu standardiser le matériel.

Pourtant, pour obtenir de bonnes performances, les constructeurs automobile utilisent une Formule 1 sur circuit, un 4×4 pour un rallye dans le désert, une petite cylindrée pour la ville, une plus grosse pour ceux qui font de la route régulièrement, des camions de différentes tailles selon les marchandises transportées, sans parler des trains, trams, vélos, motos, etc. Evident ? Pas tant que ça !

Les entreprises utilisent aujourd’hui des serveurs quasiment identiques pour l’ensemble de leurs traitements. Or, c’est uniquement en spécialisant finement ces serveurs que l’on peut obtenir un ratio nombre de transactions / wattheures intéressants.

Démonstration. L’appliance MySQL de Schooner remplace 8 serveurs standards. Optimisé pour le traitement de gros volumes de données (OLTP et OLAP), ce boitier propose des accès disques 100 fois plus rapides que sur un serveur traditionnel tout en consommant 10 fois moins d’énergie. Pour obtenir ces performances, Schooner s’est appuyé sur une architecture matérielle adaptée : 64 Go de cache DRAM, des SSD (512 Go Intel X25) pour augmenter le nombre d’I/O, etc. D’autre part, l’appliance parallélise les traitements sur 16 nœuds (dual quad-core Intel Xeon 5500 Nehalem). Et la couche logicielle (MySQL Enterprise Server) est finement configurée en fonction des spécificité de cette infrastructure matérielle.

Au final, le constructeur estime que le traitement de 1 To de données nécessite une puissance de 2,5 kW avec son boîtier contre 18,7 kW pour une configuration basée sur des serveurs standards. Et les coûts d’administration seraient réduits de moitié.

Evidemment, cette approche pose le problème de la durée. L’usage de l’appliance de Schooner nécessite de concevoir et piloter le système d’information dans le temps… Nous aborderons donc bientôt le thème de la gouvernance.

Alors, pour ou contre cette re-spécialisation du matériel ?

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In