Catégorie : Energie

Les consommateurs n’adhéreront au smart grid que si leur facture n’augmente pas

Article initialement publié par Stéphane Parpinelli sur Cleantech Republic

Que les fournisseurs d’électricité se le disent, le cheminement vers les réseaux intelligents d’énergie ne sera pas une sinécure. La route sera longue et semée d’obstacles. Lesquels sont moins à chercher du côté de la technologie que de la circonspection des usagers, qui redoutent une augmentation de leur facture d’électricité. Tels sont en substance les résultats d’une récente étude mondiale d’Accenture intitulée Understanding Consumer Preferences in Energy Efficiency menée auprès de plus de 9000 consommateurs dans 17 pays.

Avant d’adhérer à un programme de gestion de l’efficacité énergétique, les consommateurs feront preuve d’une grande vigilance. Interrogés sur ce qui pourrait les décourager de participer à un dispositif de gestion de l’énergie, ils sont 46% à citer l’augmentation de leur facture d’électricité. Le smart grid, oui, mais seulement s’il s’accompagne d’une baisse de la note d’électricité. Autre élément de prudence : les sondés sont 32% à s’inquiéter d’un accès accru à leurs données personnelles de consommation d’énergie. 30% d’entre eux craignant que les mesures mises en place par leur opérateur d’électricité se traduisent par un changement dans leur mode de vie, et même par une baisse de confort au sein de leur sphère privée.

Méfiance, méfiance…
Ce manque de confiance des consommateurs est encore plus flagrant quand on leur demande vers quelle structure ils se tourneraient pour être conseillés sur l’optimisation de leur consommation d’énergie. Ils ne sont que 29% à citer leur fournisseur d’électricité ! Ils préféreront – de loin – s’en remettre à des associations de protection de l’environnement.

Face à tant de réticence, Jean-Marc Ollagnier, Directeur général du secteur Energie et Ressources Naturelles d’Accenture en Europe, estime que « l’heure n’est plus au modèle de service client universel : les fournisseurs d’énergie devront offrir des services et des programmes véritablement distinctifs. » Selon lui, la réponse aux nouvelles attentes des usagers passera par le déploiement de solutions innovantes axées sur les dernières technologies de comptage intelligent et domotique.
Pour finir, un point qui rassurera sûrement les opérateurs : 75% des usagers affirment comprendre les actions à entreprendre pour optimiser leur consommation d’énergie, mais, paradoxalement, ils ne sont que 28% à connaître et comprendre les programmes de gestion de l’efficacité énergétique de leurs fournisseurs. Le travail d’évangélisation est bien loin d’être achevé…

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In