Catégorie : Acteurs

Green IT : les entreprises adeptes du Greenwashing

Les effets de la crise économique se font sentir sur le marché du Green IT 1.0 (réduction de l’empreinte environnementale des TIC) dans les entreprises du monde entier. En effet, selon l’étude* Market Update: The State Of Green IT Adoption, Q2 2010 de Forrester Research, les entreprises visent désormais les économies financières à court terme en priorité. Alors qu’en 2007, 50% des entreprises mettaient en place des programmes Green IT pour réduire leur empreinte environnementale, en 2010 elles ne sont plus que 30% à piloter les projets Green IT avec cet objectif prioritaire en tête.

Par ailleurs, 72% des entreprises américaines et 68% des entreprises européennes résument encore le Green IT à la réduction de la consommation d’énergie sur la phase d’utilisation, via l’achat de matériels neufs plus économes. Autant dire que des concepts aussi simples que l’énergie grise ne sont toujours pas rentrés dans les mœurs…

Quoi qu’il en soit, près de la moitié des entreprises européennes (43%) reconnaissent à demi-mots qu’il s’agit également de projets liés à l’image de marque. Bref, les projets Green IT doivent d’abord permettre de faire des économies ($) et de redorer l’image de l’entreprise. Le développement durable n’arrive qu’en quatrième position (derrière l’amélioration de la productivité du système d’information) et n’a réellement d’intérêt que pour 12% des personnes interrogées.

40% des entreprises regrettent l’absence de ROI clair. Mais elles ne sont que 7% à faire appel à des professionnels du domaine (6% en 2007)… Les difficultés de mise en œuvre sont également liées à l’absence de responsable Green IT. Ils / elles seraient 18% en Europe contre 10% aux USA. Des chiffres très exagérés à mon avis. Personnellement, je ne connais que 3 responsables Green IT sur plusieurs dizaines d’entreprises conseillées et / ou formées depuis 2 ans.

Cette étude montre clairement qu’il reste un travail d’évangélisation colossal à mener pour réduire concrètement l’empreinte environnementales des systèmes d’information tout en réduisant leur facture.

* 531 décideurs informatiques aux USA, en Europe, et en Asie.

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In