Catégorie : Téléphone

Téléphone : 50% de l’énergie consommée lors de la fabrication

Déjà à l’origine d’une des premières Analyse de Cycle de Vie (ACV) d’un ordinateur, Eric Williams (Arizona State University, USA) vient de récidiver avec Jinglei Yua et Meiting Jua (Nankai University, Chine). Cette fine équipe a publié récemment l’ACV d’un téléphone portable. Cette ACV étudie les flux de matière (material flow analysis – MFA) pour estimer l’empreinte globale d’un mobile fabriqué et utilise en Chine. L’étude montre que la fabrication concentre 50% de toute l’énergie consommée sur l’ensemble du cycle de vie, contre seulement 20% pour la phase d’utilisation. Bien entendu, dans un pays comme la France (80% d’électricité nucléaire), le poids de la phase d’utilisation est encore plus faible, de l’ordre de 5%.

Morale de cette étude, pour réduire efficacement l’empreinte environnementale d’un téléphone portable, il faut :
– l’utiliser le plus longtemps possible. On évite ainsi la fabrication d’un nouveau téléphone, lui aussi toxique pour l’environnement,
– favoriser son éco-conception pour exclure les substances chimiques dangereuses pour l’environnement et pour les êtres humains, augmenter la durée de vie du matériel, et faciliter son recyclage matière.

L’étude est accessible ici moyennant 19 dollars. Si un généreux contributeur souhaite nous aider dans notre effort de vulgarisation en nous fournissant cette étude, nous publieront un article plus détaillé. Avis aux amateurs.

Voir aussi l’analyse de l’ADEME.

Merci à Damien Cipel pour l’alerte.

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In