Catégorie : Logiciels

Greendizer veut faire disparaître les factures des particuliers

La gestion des factures papiers est un véritable calvaire pour tous les particuliers. Alors pourquoi ne pas les faire disparaître purement et simplement ? C’est ce que propose Greendizer, une jeune startup qui surfe sur la vague de l’économie numérique durable.

Son idée ? Se positionner entre les émetteurs des factures et les particuliers pour les dématérialiser au sein d’un espace accessible en ligne. Fini donc les millions de pages imprimées transportées à grand coup de CO2 par nos postiers. Fini également la galère pour retrouver le bon document parmi une pile de papier. Toutes les factures – électricité, logement, courses en ligne, etc. – sont regroupées dans un espace individuel sécurisé et regroupées par thème : commerçant, logement, etc. Le tout est stocké dans le nuage (cloud computing) d’un grand acteur du web, qui optimise déjà au maximum le PUE de ses infrastructures techniques.

Afin de réduire au maximum l’empreinte écologique de ces documents, Greendizer compresse automatiquement les factures qui commencent à dater, ce qui réduit jusqu’à 70% l’espace disque nécessaire pour les stocker. Lorsque l’utilisateur a besoin du document papier, il lui suffit de l’imprimer. La tendance étant déjà à la dématérialisation tout azimut des factures envoyées aux particuliers – télécoms, énergie, etc. – les regrouper à un seul endroit simplifierait grandement la vie des consommateurs.

La société est malheureusement trop jeune pour présenter une étude approfondie des impacts environnementaux. Mais son idée semble pertinente. La dématérialisation des bulletins de salaire, qui doivent être conservés 40 ans, est une hérésie d’un point de vu environnemental. En revanche, pour les quittances de loyer et autres factures d’électricité, l’impact pourrait être positif. D’autant qu’on n’imprime généralement pas une facture ou une quittance de loyer… pour le plaisir.

Qu’en pensez-vous ?

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In