Catégorie : Outils

61% des PME collaborent à distance

Alors que la mondialisation progresse, la crise aurait des effets de bord positifs sur l’environnement. Selon une récente étude menée par Skype, 90 % des PME européennes ont des interlocuteurs dans au moins un pays étranger.

Cependant 6 entreprises sur 10 ont remplacé leurs déplacements à l’étranger par de nouveaux outils de communication. Ce basculement s’expliquerait à la fois par la crise économique qui oblige à réduire le budget déplacement, mais aussi par les abus du passé : 40 % des personnes interrogées reconnaissent qu’elles, ou leurs employés, se sont déplacées à l’étranger pour assister à des réunions inutiles.

Résultat ? Les PME se tournent vers les outils de collaboration à distance : télétravail, téléprésence, réunion téléphonique, etc. 64 % des entreprises qui utilisent Skype communiquent ainsi avec leurs homologues étrangers au moins une fois par semaine et 24 % de façon quotidienne.

Le courrier électronique reste l’outil le plus apprécié (74% des personnes interrogées). Il permet notamment de travailler en asynchrone lorsque le décalage horaire est important. En revanche, pour les autres outils, tout dépend du pays. La Russie plébiscite par exemple les appels vidéo (50 %) et Skype (73 %), tandis que la Turquie est un ardent défenseur des réseaux sociaux (23 %), contrairement à la France, peu impressionnée avec seulement 2% des votes. L’Allemagne est ancrée dans la tradition et demeure la plus fidèle aux appels téléphoniques (65 %).

Reste que ces outils de collaboration à distance ont aussi des inconvénients. Les européens sont particulièrement agacés par le délai observé pour répondre aux messages électroniques, par les communications effectuées en dehors de leur propre fuseau horaire et par le fait qu’ils ne voient pas leur interlocuteur. Les français, les italiens et les turcs, sont particulièrement réfractaires aux conférences téléphoniques jugées ennuyeuses.

Moyens de communications les plus efficaces France :
– Courrier électronique 74%
– Appels téléphoniques 56%
– Appels vidéo 32%
– Messagerie instantanée 29%
– Skype 20%
– Réseaux sociaux 2%
– Autres 1%

Pour rappel, 50% des émissions de CO2 des entreprises du tertiaire sont liées à leurs dépalcemens professionnels.

Source : communiqué

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In