Catégorie : Acteurs

Le gouvernement anglais économise 7,8 millions d’euros grâce au Green IT

L’administration anglaise a économisé 7,8 millions d’euros et 12.000 tonnes de CO2 en 2008 grâce à des gestes informatiques simples comme l’impression recto-verso, l’extinction des PC la nuit et l’allongement de la durée de vie des ordinateurs.

C’est ce que vient de révéler Angela Smith, membre du gouvernement britannique,lors de la conférence Greening Government ICT qui s’est tenue à Londres le 15 septembre dernier. « Ce sont des gestes simples, souvent gratuits, et reproductibles dans n’importe quel type d’organisation » a-t-elle expliqué.

Cette conférence est la suite logique du rapport Greening Government ICT (PDF). Publié il y a un an, ce rapport estime les émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’informatique de l’administration anglaise à 460.000 tonnes par an, soit 20% des émissions totales du gouvernement.

Parmi les 18 mesures prises, figurent en bonne place :
– l’allongement de la durée de vie des ordinateurs (renouvellement tous les 5 ans au lieu de 3),
– leur réutilisation lorsqu’ils sont trop limités pour un usage donné,
– l’amélioration de l’efficacité énergétique des centres informatiques du gouvernement,
– l’extinction des PC la nuit,
– l’impression recto-verso.

Les résultats sont au rendez-vous. A la fin de l’année, le ministère du travail (Department for Work and Pensions) aura économisé 200 millions de feuilles de papier en réduisant le nombre d’imprimantes et en les paramétrant mieux (recto-verso, mode brouillon, etc.). Le ministère de l’immigration (Home Office) va économisé 2,6 millions d’euros chaque année en éliminant le matériel superflu. Et le parquet (Crown Prosecution Service) va économiser 2,5 million d’euros en allongeant le cycle de vie de ses 9.500 PC et 2.500 imprimantes de 3 à 5 ans. Enfin, le Ministère du développement international (Department for International Development) a donné 1.000 PC en fin de vie à l’association Computer Aid International pour qu’ils soient réutilisés dans des pays émergents.

A quand les mêmes chiffres en France ?

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, numérique responsable, écoconception et slow.tech, j'ai créé le collectif Green IT en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr, le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR) et le Club Green IT.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In