Catégorie : Acteurs

Téléprésence : AT&T économise 62 tonnes de CO2 par an

Deux fois par an, AT&T Asia Pacific Group se réunit avec environ 20 de ses clients mondiaux et régionaux, qui composent son comité consultatif (Regional Advisory Council – RAC) afin d’examiner un large éventail de problématiques, depuis la qualité de service et le support jusqu’au aux nouveaux produits et plans d’investissements pour les marchés émergents.

Sans chercher à faire disparaître totalement leurs réunions en face à face, les membres de ce comité considèrent que la tenue de réunions via la téléprésence (technologie Cisco) est non seulement indispensable dans le climat économique actuel, mais aussi une belle occasion de démontrer l’efficacité, l’impact environnemental positif, et la rentabilité de cette approche.

AT&T a donc publié quelques chiffres. En recourant à ce système, l’entreprise réduit son émission de dioxyde de carbone (CO2) de plus de 62 tonnes et les participants (AT&T et ses clients) économisent plus de 100.000 $ (hôtel, avion, etc.). Les 21 participants gagnent également en confort car ils sont issus de 15 entreprises réparties partout dans le monde : Dallas, Chicago, New Jersey (US), Londre, Sydney, Singapore, Hong Kong, Shanghai, Mumbai et Bangalore.

AT&T prêche évidemment pour sa paroisse puisque l’entreprise vient de lancer la solution de téléprésence AT&T Telepresence en Chine. Cependant, son système sera bientôt compatible avec les systèmes de vidéoconférence plus anciens basés sur le standard H.323. Les entreprises n’auront donc pas à investir à nouveau dans du matériel.

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In