Catégorie : Logiciels

Le spam coûte 33 milliards de kWh par an !

Selon McAfee, l’énergie nécessaire à l’envoi et au filtrage des spams (plus de 80% des e-mails qui circulent) représente près de 33 milliards de kilowattheure (kWh) par an, soit 33 TWh ou 17 millions de tonnes de CO2.

Le spam consomme chaque année autant d’énergie que 2,4 millions de foyers et émet autant de CO2 que les déplacements annuels de 3,1 millions de personnes (de quoi faire 1,6 millions de fois le tour de la terre).

L’étude Carbon Footprint of Spam* (enregistrement obligatoire) porte sur 11 pays dont la France. Elle précise que chaque spam émet 0,3 grammes de CO2, généré à 80% par l’utilisateur cherchant à éviter les faux-positifs (lecture du spam) et 16% par le filtrage du message via le filtre antispam.

McAfee conclut qu’en éliminant 75% des spams automatiquement à l’échelle du filtre de l’entreprise, on économise 25 milliards de kWh par an d’électricité, l’équivalent de 2,3 millions de voitures retirées des routes chaque année.

McAfee-energy_use_of_spam.jpg

* Empreinte carbone des e-mails non sollicités

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In