Catégorie : Hébergeur

I.B.O. enterre son data center pour gagner 2 degrés

Passant d’infogéreur à hébergeur, l’entreprise clermontoise I.B.O cherchait un différentiateur fort pour se démarquer sur un marché très concurrentiel. Elle a donc transformé ses problèmes de refroidissement en un avantage concurrentiel. Un cas d’école de green IT.

En effet, en enterrant son data-center à 50 centimètres sous terre, l’entreprise économise 2 degrés qu’elle n’a pas à refroidir, soit une économie comprise entre 2 et 8% des dépenses d’énergie liées au refroidissement des serveurs. Volvo refroidit déjà un de ses datacenters en l’imergeant dans l’eau glacée de la mer du nord.

Pour compléter cette approche originale, I.B.O a également eu recourt à la virtualisation, au free-cooling, et au refroidissement des racks à l’aide d’eau glacée. Les blocs « eau glacée » étant eux même enterrés, ils consomment 20% d’énergie en moins. Au total, l’hébergeur estime économiser 30 à 40% de sa facture énergétique par rapport à un centre informatique traditionnel.

L’ensemble des techniques utilisées par IBO a reçu le soutien d’Oséo et de la Région Auvergne.

source : http://www.ibo.fr/medias.html et APC : http://www.apc.com/fr

Frédéric Bordage

Expert Green IT et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques et anime, GreenIT.fr, le Club Green IT et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In