Catégorie : Editeur

Green Building : Vizelia affiche une croissance insolente

Mis sur le marché en novembre 2007, le logiciel Green Building de Vizelia a été conçu et développé pour optimiser et réduire les dépenses énergétiques des bâtiments – neufs et anciens – en collectant les informations, diagnostiquant les écarts de consommations, identifiant les équipements responsables et en fournissant des rapports de rendement.

Après une version 1.2 intermédiaires, Vizelia propose désormais la une suite de modules métiers pour chaque secteur d¹activité Green City composée de modules métier qui couvrent les besoins des Collectivités (Green City), universités (Green Campus), du tertiaire (Green Building), des banques, assurances (Green Bank), du résidentiel, de la distribution et des fournisseurs d’énergie. Pourquoi cette verticalisation ? « Dans la grande distribution, par exemple, l’énergie est la première dépense rapportée au mètre carré (froid alimentaire). Or, la crise remet le focus sur les économies d’énergie » illustre Fabrice Haiat, PDG de Vizelia.

Cependant, pour l’instant, la plupart des projets de Vizelia se jouent dans le secteur public. « Il tire notre croissance car il va beaucoup plus vite que le secteur privé. Probablement que le ralentissement économique joue. Mais j’ai aussi l’impression que les collectivité ont des équipes plus structurées et plus compétentes » analyse Fabrice Haiat. Selon lui, une note ministérielle impose à chaque collectivité de mettre en place un tableau de bord environnemental au travers de 20 fiches « actions » très concrètes. Un beau marché en perspective.

Cette version 2.0 supporte désormais une cartographie dynamique via Google Maps et Microsoft Virtual Earth. « Des points clignotent par exemple sur la carte en cas de sur-consommation » détaille Fabrice Haiat. La verticalisation de Vizelia Green City 2.0 passe aussi par l’ajout de nouveaux algorithmes.

C’était indispensable à deux niveaux. D’une part, le logiciel consolide des données fournies par 10 à 15 source (GTB, etc.) par bâtiment toutes les 10 minutes. Cette masse d’information est traitée en temps réel pour faire remonter les anomalies et déclencher des alertes.

L’introduction d’algorithmes évolués permettra à terme de mieux acheter certains flux. Par exemple, l’analyse de la courbe monotone de consommation électrique permettra bientôt de choisir le fournisseur d’électricité le moins cher en fonction de la consommation (et de la courbe de consommation) réelle d’un parc. D’autres algorithme comme la signature énergétique d’un bâtiment aident à corréler l’apport d’énergie en fonction de la température extérieure. « La Suisse et l’Allemagne sont en avance dans ces domaines » note Fabrice Haiat.

Avec 3,6 millions d’euros, Vizelia affiche une croissance prévisionnelle de 37% de son chiffre d’affaires à l’horizon de juillet 2009. Comme quoi économie et écologie vont décidément de paire.

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In