Catégorie : Serveur

Stockage écologique : jusqu’à 2500% d’économie !

Comment diviser par 25 les dépenses en énergie d’une infrastructure de stockage ? En adoptant des technologies dits « écologique » répond Stanley Zaffos, analyste chez Gartner dans son étude « Quantifier la valeur des technologies de stockage écologiques ».

L’analyste a étudié :
– les disques SATA et FC,
– la limitation des performances des disques,
– l’allocation dynamique des capacités de stockage,
– la réduction, la dé-duplication des données, et le stockage à instance unique,
– les fonctionnalités de qualité de service qui incluent les disques dorsaux,
-la virtualisation du stockage.

Selon lui, la plupart de ces technologies « écologiques » ont été initialement développées pour optimiser l’utilisation des ressources de système de stockage. Ce n’est que par la suite, au fur et à mesure que les questions d’énergie, de refroidissement et d’installations ont pris de l’importance, que les fournisseurs mis en valeur les aspects « écologiques » de ces fonctionnalités de stockage.

Pour Stanley Zaffos, les avantages des fonctionnalités de stockage dites « écologiques » se cumulent pour atteindre une réduction des coûts d’acquisition jusqu’à 36 % et une économie de 47.000 dollars en consommation d’énergie et refroidissement au cours d’une période de trois ans.

Selon lui, les disques durs SATA consomment 81% d’énergie en moins que les disques durs Fibre Channel (FC). Pour un système de stockage haut de gamme de 50 To, le remplacement de disque FC par des disques SATA aboutit à une économie de 35.000 à 80.000 dollars, ainsi qu’une économie de 2 500 à 5 800 dollars par an en consommation d’énergie et refroidissement.

Mais ce n’est qu’un petit gain puisque les technologies de réduction de données des systèmes de stockage lié au réseau (NAS) et des bibliothèque de bandes virtuelles (VTL) peuvent entraîner des économies d’énergie et de refroidissement allant jusqu’à 700% pour le stockage NAS et 2500% pour les bandes virtuelles !

Autres constats du Gartner :
– plus la capacité de stockage est importante et plus le sont les économies,
– les fonctionnalités de stockage « écologiques » ne génèrent pas une dépendance forte vis à vis d’un fournisseur.

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, numérique responsable, écoconception et slow.tech, j'ai créé le collectif Green IT en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr, le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR) et le Club Green IT.

Site web - Twitter - Facebook - Linked In