Catégorie : HébergeurCatégorie : Serveur

Energy Star : les serveurs enfin encadrés

Tous les ordinateurs qui ne sont pas pris en charge par la spécification « Energy Star 5.0 Computers » seront désormais encadrés par la spécification « Energy Star 1.0 Servers ». Le comité technique vient de publier la version 3 de son brouillon (draft). Cette ébauche est la dernière ligne droite avant la version « draft 4 » précédant la version finale.

Energy Star 1.0 Servers Draft 3 distingue différents types de serveurs : ordinateur standalone, lame ou blade (serveur, chassis, et rack complet), et les appliances. La spécification distingue également les serveurs haute disponibilité des autres et fait la distinction entre les serveurs destinés au traitement, les baies de stockage, les éléments actifs de réseau, les alimentations électriques, etc.

Cette spécification ne s’intéresse qu’aux serveurs traditionnels. Sont exclus (pour l’instant) :
– les serveurs possédant plus de 4 processeurs,
– tous les serveurs lames (blade) et les châssis,
– les serveurs et baies de stockage,
– les équipements réseaux.

Le comité technique rappelle que l’évaluation des performances énergétiques des serveurs doit s’appuyer sur SPECpower_ssj2008.

Contrairement à la spécification destinée aux ordinateurs de bureau, la norme n’est pas encore trop exigeante en ce qui concerne l’efficacité des alimentations électriques qui devront délivrer un minimum de 82% à partir d’une charge de 20%.L’efficacité des alimentation est mesurée selon le Generalized Internal Power Supply Efficiency Test Protocol Rev. 6.4.2.

ergy_Star_5_0-Servers_Draft3_PowerEfficiency.jpg

En revanche, un PC standalone monoprocesseur ne devra pas nécessiter plus de 60 watts de puissance en mode idle (inactif mais allumé) pour être certifié.A titre de comparaison, la spec destinée aux PC de bureau limite la puissance maximale en activité à 52 watts.

Les limites hautes varient de 151 à 271 watts selon le nombre de processeurs et la taille de la mémoire vive. Le nombre de coeurs n’est en revanche pas précisé. Certaines options comme la présence de disques durs supplémentaires permettent d’augmenter légèrement l’enveloppe globale.

Energy_Star_5_0-Servers_Draft3_Profile.jpg

Une version plus complète, incluant les serveurs lame / blade, les serveurs de stockage et les machines à plus de 4 processeurs est attendue pour octobre 2010.

Frédéric Bordage

Expert en green IT, sobriété numérique, et numérique responsable, j'ai créé la communauté GreenIT.fr en 2004. Je conseille des organisations privées et publiques, et anime GreenIT.fr et le Collectif Conception Numérique Responsable (@CNumR).

Site web - Twitter - Facebook - Linked In